Le flyboard et le ski-nautique sont des loisirs à pratiquer sur mer. Ils sont très à la mode de nos jours. Cet article va vous aider à connaître davantage sur ces 2 activités.

Le flyboard

Cette activité est le mélange du jet-ski, du snowboard et du plongeon acrobatique. Elle a été conçue par Franky Zapata. Elle vous offre une sensation unique. Pratiquer le flyboard veut dire se faire propulser à une hauteur élevée au-dessus de la mer.

1. Les personnes ciblées

Le flyboard est conseillé aux personnes âgées de 14 ans et plus. Pour ceux qui sont âgés de moins de 18 ans, ils doivent être accompagnés de leur tuteur.

2. Les mesures de sécurité pour la pratique de cette activité

Comme tout autre sport, il y a des mesures de sécurité à respecter.

– Portez un équipement de sécurité : c’est indispensable afin de profiter pleinement du flyboard. L’équipement est constitué de bottes de sécurité, d’un casque et d’un gilet de sauvetage pour éviter tout genre d’accidents.

– Sachez nager : c’est une condition qu’il faut remplir si vous voulez pratiquer un sport nautique. Vous ne risquez pas de vous noyer si un souci survenait.

– Suivez les consignes du moniteur

Le moniteur se placera sur une auto-marine pour vous guider afin d’éviter les erreurs. Suivez bien ces instructions et appliquez-les à la lettre durant votre pratique du flyboard.

– Évitez de boire : Garder l’équilibre est primordial pour la pratique de ce sport donc ne buvez pas d’alcool.

3- Fonctionnement

Le flyboard s’alimente par la pression de l’eau qui provient des buses sous les soufflets qui se fixent à l’extrémité d’un tuyau qui se relie à l’embarcation d’un jet-ski. Afin de préparer le vol, le jet-ski emmène le pratiquant du flyboard et l’appareil dans l’eau. Pour éviter des accidents, attachez bien vos bottes à vos pieds.

Le coureur doit nager loin du jet-ski, garder ses pieds à plat et bien fermer ses jambes. Il faut attendre que les buses de jet poussent l’appareil vers le haut. Le dispositif d’hydroflighting peut aller jusqu’à une hauteur de 15m. Cela dépend de la pression des buses de jet.

Le ski nautique

Le ski nautique est un sport qui consiste à glisser sur l’eau en étant à l’arrière d’un bateau.

1- Les variantes dans le ski nautique

Il en existe plusieurs :

– le nu-pieds : cela se pratique sans ski-nautique

– le bi-ski

– le kneeboard : c’ est le fait d’être à genoux sur une planche

– le wakeboard : les deux pieds sont fixés sur une planche

– le wakeskate : un mélange de skateboard et de wakeboard

2- Les matériels utilisés

Vous aurez besoin de fixations en caoutchouc et d’un bateau de ski nautique mesurant 4 et 6m.

3- Les étapes à suivre pour bien pratiquer le ski nautique

Il faut :

– s’étirer

– se lever lentement : évitez de vous lever précipitamment quand la corde s’étire peu à peu.

– lors de votre position debout, ne pas trop vous penchez à l’arrière et à l’avant, cela risque de vous faire tomber.

– lever vos yeux : il faut toujours regarder devant vous. Regarder vers le bas risque de vous déséquilibrer immédiatement.

– garder votre poids réparti entre vos deux pieds. Afin que vous puissiez tourner à droite, exercez de la pression sur votre ski gauche et pour tourner à gauche, faire l’inverse.

– soulever un de vos pieds : Lorsque vous commencez à être compétent, vous pouvez soulever un ski hors de l’eau et pratiquer le ski nautique à une jambe.

Bref, si vous voulez pratiquer du sport nautique et vous amusez, visitez JET AL’O.