Il est toujours difficile, voire impossible d’éradiquer les punaises de lit. Leur présence peut devenir un véritable cauchemar. Ces insectes sont présents dans des lieux de vie tels que les hôpitaux, les écoles, les hôtels, les maisons de retraite et même votre maison. N’importe quel type d’habitation peut être colonisé. Et ce, quel que soit le niveau d’hygiène ! Lorsque ces insectes parasites réussissent à entrer dans votre chambre ou au pire, à se cacher dans les lits pour vous piquer, il est primordial de vous en débarrasser. Dans cet article, l’on va vous aider à savoir comment détecter et éradiquer complètement les punaises de lit !

Comment les détecter ?

Premièrement, il semble important de souligner que les punaises de lit n’ont pas d’ailes. Dans la majorité des cas, ils se déplacent grâce à l’homme. Lorsqu’ils atteignent l’âge adulte, les punaises de lit peuvent avoir la taille d’une lentille. Par contre, leurs œufs et leurs larves sont difficiles à détecter à l’œil nu.

En outre, il faut savoir que ces insectes se déplacent le plus souvent dès la nuit tombée. Aussi, leur lieu de vie est difficile d’accès. Autrement dit, il est rare de vous retrouver nez à nez avec les punaises de lit. Par ailleurs, certains signes peuvent indiquer la présence ou l’infestation des punaises de lit.

1 – Des piqûres visibles à l’œil nu

Les piqûres des punaises de lit ressemblent beaucoup à celles des moustiques. Caractérisées par des traces rouges, les piqûres cutanées vous démangent et selon la personne, ces piqûres peuvent disparaître ou engendrer une réaction allergique provoquant des boursouflures douloureuses. Il faut noter que les punaises de lit choisissent en premier lieu les personnes dégageant le plus de chaleur corporelle. Donc, une seule personne pourrait être piquée par ces insectes bien qu’il y avait deux occupants sur un même lit.

2 – Des crottes de punaise de lit

Pour détecter les punaises de lit, soyez attentif à la présence de petites taches noires sur le lit, notamment sur les draps, sur le matelas, sur le sommier, sur les murs ou encore au sol dans votre chambre. En effet, ce sont des déjections de ces punaises de lit déposées en dehors de leur cachette.

3 – Des traînées de sang

Si vous constatez de fines traînées de sang sur le lit, notamment sur les draps, il peut s’agir de punaises de lit écrasées tout au long de votre sommeil. C’est également un signe qui doit vous alerter.

Dans tous les cas, il faut d’abord déterminer exactement la nature des insectes qui vous piquent, car il existe d’autres insectes qui se nourrissent également du sang humain : les puces, les moustiques, les poux, etc. Ensuite, il faut connaître l’ampleur de l’invasion avant de définir la méthode la plus adaptée pour stopper l’invasion et vous débarrasser complètement de ces insectes parasites.

4 – Se lever en pleine nuit

Pour détecter les punaises de lit, vous pouvez également vous lever en pleine nuit. Munissez-vous d’une torche à la main, car c’est dans l’obscurité que ces insectes vont sortir de leur cachette pour vous piquer. Essayez de bouger le moins possible, allumez votre torche et regardez rapidement sur le matelas ou sur le sommier. De forme ovale et ayant une taille de 4 à 7 mm, les punaises adultes sont de couleur brune et lorsqu’elles sont gorgées de sang, leur couleur varie de rouge à brun foncé.

Comment les éliminer ?

1 – La lutte mécanique

Dès lors que vous constatez des signes de présence des punaises de lit, il est tout de suite conseillé de réagir en procédant à la lutte mécanique. Cela consiste à aspirer minutieusement les coins et les recoins de votre habitation. Toutefois, l’aspirateur ne tue pas les punaises de lit. Ce qui risque de les ressortir et de contaminer d’autres pièces.

Donc, après aspiration, vous devrez également laver tout votre linge. Vous pouvez aussi utiliser du sèche-linge ou du fer à repasser si vos tissus sont plus fragiles en machine. Aussi, vous pouvez également procéder à une congélation à -20 °C et à une durée de 72 heures.

Par ailleurs, le traitement des punaises de lit à la vapeur sèche est à la fois une alternative biologique et une méthode complémentaire aux produits insecticides qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. La vapeur sèche 180 °C avec une pression de 8 bars peut tuer efficacement les punaises en produisant un choc thermique.

Toutefois, pour les pièces plus encombrées, le traitement à la vapeur sèche peut être assez difficile. Dans ce cas, il faut procéder à un traitement couplé : un traitement à la vapeur sèche pour le matelas, le sommier et le mobilier et un autre traitement insecticide pour le mur, le plafond et le sol.

2 – La lutte chimique

Si c’est nécessaire, une lutte chimique pourrait être envisagée pour vous débarrasser complètement des punaises de lit. Certes, il est possible de procéder à cette méthode soi-même, mais il faut savoir que celle-ci exige l’utilisation des produits toxiques et donc, il faut prendre beaucoup de précautions. C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel de désinsectisation. En général, ce dernier intervient 2 fois à un intervalle de deux semaines. En effet, c’est la durée dans laquelle il est possible de traiter efficacement les œufs des punaises de lit après une première intervention. Par ailleurs, il faut savoir que la majorité des professionnels combinent deux types d’insecticides : le premier est dédié pour la pulvérisation des éventuelles cachettes de ces insectes parasites et le second, pour la fumigation dans chaque pièce à traiter. En outre, l’aspiration et le lavage des sols sont souvent proscrits après chaque intervention.