Il est souvent difficile d’avoir une vue d’ensemble des programmes humanitaires au niveau d’un continent entier et de prendre connaissance de toutes les informations de l’ensemble des séjours disponibles. Tâchons de faire un état des lieux des types de missions proposées à travers le monde.

Certains pays à la différence des autres riches et puissants économiquement ont besoin d’une aide humanitaire régulière, à cause de la pauvreté qui y perdure. ONG, organismes indépendants, envoient ainsi des bénévoles pour cette mission. Ils recrutent des personnes qui ne seront pas rémunérées pour partir aider les gens plongés dans un total désarroi. Le plus souvent, les entités en charge du recrutement embauchent gratuitement. Toutefois, les dépenses personnelles et les frais de déplacement seront pris en charge par le bénévole lui-même. Cette règle ne fait exception que pour les jeunes de 25 ans effectuant leur service civique de solidarité.

Partir en mission en Afrique

L’Afrique, un continent ou pauvreté et malheur en tout genre font rage, est la première cible des organismes d’aide humanitaire. Hormis les aides habituelles touchant essentiellement le médical et l’éducatif, les personnes parties en mission en Afrique peuvent contribuer à faire développer le domaine de la construction, l’agriculture la sensibilisation des femmes sur leur responsabilité matrimoniale, etc. Pour les bénévoles, c’est une opportunité de voir et d’analyser tous les facteurs freinant la croissance économique de ce continent.

L’Asie, un continent fréquemment frappé par le cataclysme naturel

Si le continent asiatique est connu pour être un continent riche et puissant économiquement, la situation reste déplorable, car il est souvent sujet aux divers désastres d’ordre naturel. Aussi, des milliers de personnes n’ont pas de toit au dessus de leur tête après le passage, par exemple d’un tsunami. C’est là qu’interviennent les bénévoles ! L’aide matérielle dans ce cas ne suffit plus, il faut leur apporter de l’Espoir.

L’Amérique du Sud, synonyme de différence de classe

Même si certains pays d’Amérique du Sud prospèrent, d’autres nagent encore dans la pauvreté persistante. Plus de classe moyenne, il y a juste les plus riches et les plus démunis comme les indigènes.

Ce sont surtout les plus pauvres qui sont les plus exposés aux dangers tels l’insécurité dans les pays d’Amérique du Sud.  Les bénévoles ont ainsi pour tâche d’aider ces personnes à faire face à la situation en leur apportant vivres, abri et éducation.