Une hernie discale peut affecter n’importe quelle région de la colonne vertébrale mais elle touche tout particulièrement la région lombaire provoquant une lombalgie. Elle peut également provoquer une sciatique lorsqu’une racine du nerf sciatique est comprimée. Dans ce cas, la douleur ressentie par l’individu peut être intense au point que l’individu ne peut plus la supporter. L’infiltration est donc envisagée si le traitement médical ne soulage pas la sensation de douleur. Comment l’infiltration est donc pratiquée ?

L’infiltration par voie épidurale

En général, toute infiltration d’anti-inflammatoires à base de cortisone est effectuée par voie épidurale en cas d’hernie discale. Lors de l’infiltration, une aiguille de gros calibre appelée trocart est implantée profondément sous la peau dans l’espace située entre deux épineuses. Puis, une aiguille longue et très fine est passée dans le trocart qui servira alors de guide afin d’atteindre les racines nerveuses concernées. Ensuite, le médecin procède à l’injection du corticoïde soluble notamment l’hydrocortancyl qui va traiter l’inflammation locale des racines nerveuses. L’infiltration peut être réalisée sous guidage radiologique, échographique ou scannographique. Cette technique permet de vérifier si l’aiguille est bien positionnée au niveau de la zone à traiter avant de passer à  l’injection. Grâce à l’infiltration, les symptômes du patient devraient s’atténuer voire même disparaitre après quelques injections.

La technique d’infiltration est-elle douloureuse ?

L’infiltration hernie discale avec des anti-inflammatoires n’est pas douloureuse en général. Cependant, il arrive que le patient ressente des douleurs lorsque l’aiguille passe à travers la peau. Pour éviter cela, il est nécessaire que le patient se détende pour que le médecin puisse rapidement cibler la zone d’injection. Comme toute injection de médicament, la pression augmente ce qui peut provoquer une légère douleur. Néanmoins, lorsqu’une sensation de décharge électrique est ressentie, cela signifie qu’une racine nerveuse est touchée, il faut alors que le médecin rapidement retire l’aiguille.