Le goudronnage est une bonne alternative pour aménager l’espace extérieur. Il permet de réaliser des allées, des voies d’accès, des routes, des chemins, des parkings, des trottoirs, des devants de porte ou garage, etc. Pour en savoir plus sur les travaux de goudronnage, vous pouvez jeter un œil sur cet article.

Les avantages et les inconvénients du goudronnage

– Avantages :

Le goudronnage possède plusieurs avantages. Sachez qu’un terrain goudronné est esthétique, moderne et propre. Il est plus facile à entretenir. Il suffit d’un coup de balai ou d’un lavage au nettoyeur à haute pression pour le nettoyer.
Son aspect lisse et sa stabilité comptent également parmi les atouts d’un terrain goudronné. En effet, il permet aux automobilistes, motards, cyclistes et piétons de rouler ou de marcher avec une grande aisance et sans se glisser.
Un terrain goudronné est aussi très prisé, car il résiste mieux aux intempéries. Il reste praticable en cas de neige, dégel ou pluie. De plus, il possède une longue durée de vie de 20 ans et plus.

– Inconvénients :

La durée de vie d’un terrain goudronné dépend de la qualité des matériaux utilisés et des conditions d’usage. Il est donc important d’employer des matériaux de qualité pour avoir des ouvrages pérennes. Pourtant, plus les matériaux sont haut de gamme, plus ils sont chers.
En ce qui concerne les conditions d’utilisation, il est nécessaire de respecter les limites de poids pour les routes goudronnées. Dans le cas contraire, ces dernières vont s’endommager à grande vitesse et nécessiteront des réparations précoces et fréquentes.

Les différentes étapes à suivre pour réaliser le goudronnage

Pour bénéficier de tous les avantages d’un terrain goudronné, il faut que les travaux soient réalisés dans de bonnes conditions. Voici les différentes étapes à suivre.

– Les démarches administratives :
Il existe certains cas où il faut avoir une autorisation administrative délivrée par les services voiries municipaux avant de commencer les travaux de goudronnage. Par exemple, vous devez faire ces démarches si votre allée touche la voie publique. Dans le cas où les canalisations conduisent l’eau de pluie vers les égouts de la ville, vous devez vous adresser aux autorités compétentes pour éviter le ruissellement devant votre porte. Par ailleurs, n’hésitez pas à demander des conseils auprès d’une entreprise spécialisée si certaines mises à niveau seraient nécessaires.
Si vous avez encore des doutes, vous pouvez confier ces démarches à des professionnels.

– La planification :
Une fois les démarches administratives accomplies, il faut faire la planification du projet. Cette étude permet de définir dès le départ les différents aménagements obligatoires afin d’optimiser l’écoulement de l’eau et son évacuation. Si vous recherchez un professionnel qui se chargera de votre projet, vous pouvez faire appel à l’Entreprise Troudi.

– Le terrassement :
Avant de faire l’empierrage et le goudronnage, il faut d’abord passer par le terrassement. Il consiste à niveler et aplanir le sol afin qu’il soit prêt à recevoir son revêtement. Dans cette étape, il ne faut pas oublier de façonner la pente utile à l’écoulement des eaux.

– L’empierrage :
L’empierrage est une étape importante du goudronnage, car il évite l’infiltration des eaux et le glissement de terrain. En effet, cette opération consiste à aplanir le sol, à poser un film géotextile pour maintenir l’étanchéité et à poser des pierres pour stabiliser et solidifier le terrain. Elle permet aussi de tasser les différentes couches à l’aide d’un rouleur compresseur et de délimiter la voie à goudronner en mettant en place des bordures et caniveaux.

– Le goudronnage :
Une fois toutes les étapes préalables exécutées, il ne reste plus qu’à poser le goudron. Sachez que cette opération varie en fonction des matériaux utilisés. Si vous souhaitez avoir des réalisations de qualité, n’hésitez pas à contacter un spécialiste du goudronnage à Nice.