Il faut savoir qu’il n’existe pas de tarif « standard » proposé par les diagnostiqueurs immobiliers pour réaliser un diagnostic de performance énergétique. C’est une profession libre et donc ouverte à toute concurrence. Cependant, face à la forte demande en DPE aussi bien pour une maison individuelle que pour un immeuble collectif, vous souhaitez avoir une fourchette de prix.

Ainsi, dans cet article, nous vous proposons en partenariat avec Allodiagnostic.com les critères qui viennent influencer le tarif d’un DPE.

Rappel sur l’intérêt d’un DPE

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il semble important de rappeler que tout logement à usage d’habitation (maison ou appartement) est concerné par le DPE. Il s’agit d’un diagnostic imposé par l’administration française afin de réduire l’émission de CO2.

Ainsi, le DPE vient déterminer la classe énergétique d’un logement et son impact sur l’émission de gaz à effet de serre. Pour rappel, il est obligatoire dans le cadre d’une vente ou d’une mise en location. En tant que vendeur ou bailleur, vous devrez fournir ce document à l’acquéreur ou au locataire de votre bien. Sinon, cela peut entraîner une réduction de prix, voire une nullité du contrat de vente ou de location.

Rappel sur la réglementation DPE

Tout diagnostic immobilier dont le DPE doit être impérativement réalisé par un expert en diagnostic immobilier et certifié par le Comité français d’accréditation (Cofrac). En effet, le DPE est réalisé à l’aide d’un logiciel dédié et réglementé. Il vient déterminer deux étiquettes, dont :

  • L’étiquette énergie indiquant la consommation énergétique de votre logement (sur une échelle de 51 à 450 kWh et sur une échelle de A à G);
  • L’étiquette Climat indiquant l’impact de la consommation énergétique du logement sur l’émission de gaz à effet de serre (sur une échelle de A à G et sur une échelle de 6 à 80 kg de carbone par mètre carré).

À part ces deux étiquettes, le DPE doit également fournir les caractéristiques du logement (orientation, ouvertures, etc.) et des équipements utilisés (chauffage, climatisation, ventilation, etc.), leurs conditions d’utilisation, l’utilisation ou non de sources d’énergie renouvelable ainsi que les recommandations de l’expert en diagnostic immobilier pour bien maîtriser la consommation d’énergie.

Bon à savoir : un DPE doit être rendu à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’Énergie (Ademe). À compter de cette date, il est valable pendant 10 ans.

Faire réaliser un DPE : à quel prix ?

Dans le cadre d’une nouvelle construction, il appartient au maître d’ouvrage de payer la réalisation d’un DPE. Par contre, s’il s’agit d’une vente ou d’une mise en location, ce sera au propriétaire d’en payer les frais.

Premièrement, le prix d’un DPE dépend généralement du type de bien selon qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un appartement. Plus précisément, votre entreprise diagnostiqueur peut prendre en compte la surface à étudier et la configuration du logement.

À titre indicatif, la réalisation d’un DPE varie entre 90 à 160 €. Par exemple :

  • Un DPE pour un studio peut coûter en moyenne 80 à 110 € ;
  • Pour un appartement, l’expert en diagnostic immobilier peut prendre en compte le nombre de pièces. Par exemple, c’est environ entre 110 à 150 € pour un appartement de 2 pièces, entre 110 à 130 € pour un appartement de 4 pièces ;
  • C’est également le cas pour une maison individuelle qui varie entre 110 à 150 € pour une maison 3 pièces et entre 110 à 160 € pour une maison 5 pièces.

À cela s’ajoutent souvent les frais annexes liés au déplacement de l’expert en diagnostic immobilier. Pour ces derniers critères, sachez que le tarif proposé sera justifié par la méthodologie complexe et rigoureuse du DPE. Vous l’aurez compris, il n’existe pas de tarif « standard » sur le marché. Il vous appartient de demander plusieurs devis afin de faire jouer la concurrence. Les informations données ci-dessus ne sont qu’à titre indicatif afin que l’on ne vous applique un tarif abusif.