journaliste

Rendre l’information de façon neutre, sans parti pris, telle est la mission du journaliste. Néanmoins, au-delà des réflexions populaires, l’exercice de la fonction ne se limite point à la télévision ou derrière un micro dans une station radio. Les journalistes sont classés en fonction de leur domaine d’intervention. Si vous désirez être informé sur les différents types de journalistes qu’il existe, cet article est celui qu’il vous faut.

Le journaliste indépendant

Les journalistes indépendants sont plus ou moins connus sous l’appellation de journaliste freelance. En effet, ce sont pour la plupart des particuliers avec une carte de presse qui appartiennent à des groupes et associations de journalistes.

Ils n’interviennent pas de façon particulière auprès d’une agence ou d’un média déterminé. Constamment à l’affut d’informations, de scoops et de sujets intéressants, ils couvrent des évènements, rédigent des articles qu’ils vendent à des médias, principalement aux plus offrants.

Le métier de journaliste exercé sous cette forme profite à plus d’un. Si certains parviennent malgré les difficultés à s’en sortir au point de devenir de grandes figures du domaine, d’autres peinent à s’élever.

Quoi qu’il en soit, il en ressort que l’alternative est plus bénéfique, d’autant plus qu’il n’y a pas forcément besoin de suivre une formation particulière avant de s’y lancer.

Le journaliste d’investigation

Dans le domaine, c’est celui que les professionnels appellent affectueusement détective. Le journaliste d’investigation va constamment à la chasse d’informations cachées ou que l’on cherche à dissimuler. Il prend des risques et investit énormément dans la quête de vérité.

Pour opérer dans ce domaine, il faut indiscutablement faire preuve de ténacité, d’audace et surtout de patience. Tout comme le journaliste indépendant, il n’y a pas forcément besoin de suivre des études particulières pour se lancer dans le journalisme d’investigation.

Néanmoins, pour des impératifs de crédibilité et d’opérationnalisation, il est recommandé de joindre à la passion, une formation adaptée. À défaut d’un BAC + 5, un BAC + 2 suffira. De nombreux centres proposent également des modules de formation adaptée.

Le journaliste presse écrite et web

Que ce soit pour la presse écrite ou pour le web, ce type de journaliste est appelé journaliste rédacteur. Pour opérer dans cette variante du journalisme, il est impératif d’avoir une belle plume. À cela s’ajoute le sens du travail organisé, la rigueur et surtout la patience.

Les journalistes spécialisés

Ce sont des professionnels qui en dehors des aptitudes journalistiques disposent de compétences et de savoir-faire dans des domaines précis.

Le journaliste sportif

Le journaliste sportif est un professionnel des médias dont le domaine d’intervention se limite au sport. Peu importe son support de travail. Un bon journaliste sportif devra faire montre d’un certain nombre de qualité dont voici quelques-unes :

  • D’excellentes facilités rédactionnelles ;
  • Grande capacité d’improvisation ;
  • Objectivité ;
  • Fair-play ;
  • Excellent niveau de culture générale.

Le journaliste juridique

Le journaliste juridique comme le renseigne son appellation est tout d’abord un juriste. Ce n’est qu’après des études en droit suivi par une formation en journalisme qu’il acquiert les compétences qu’on lui connait.

Sa particularité réside dans son aptitude à relayer et s’exprimer sur des questions juridiques avec aisance. Contrairement à ses confrères, le journaliste juridique est également un spécialiste du droit. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de rendre facile de compréhension et surtout accessibles l’ensemble des jargons juridiques aux personnes non sachant.

Intermédiaire de qualité et surtout fiable entre les institutions et les citoyens, le journaliste juridique consacre ses journées à l’analyse des textes de loi afin de les rendre compréhensibles pour les citoyens. Toutefois, pour des raisons d’ordre moral et éthique, ce professionnel devra faire grandement  montre d’organisation et de rigueur.

Le journaliste de mode

Lui en ce qui le concerne s’exprime exclusivement sur l’actualité mode et tendances. Le journaliste mode se charge de décortiquer les news people et tendance. Il travaille en majorité en collaboration avec des designers, des créateurs et bien d’autres professionnels de la mode.

D’autres variantes du métier à l’image du journaliste politique ou encore du journaliste radio existent également. Pour en apprendre davantage sur leurs missions, cliquez-ici. Ce sera par ailleurs l’occasion de vous informer sur les possibles formations à suivre pour s’y spécialiser.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •