Le 08 janvier 2020, le numéro 8 du Réal Madrid, Toni Kroos, a marqué un corner direct contre Valence. Il a inscrit un but magnifique comme de grands footballeurs l’ont déjà fait, à l’instar de Thierry Henry en son temps, Mohamed Salah en 2018, etc. Pour en revenir au sujet de cet article, penchons-nous sur la façon dont ont été fait les maillots de ces sportifs professionnels. Plus précisément, cet article apportera son lot d’aide aux personnes désireuses d’avoir un maillot ou des vêtements personnalisés, à l’effigie de leurs sportifs préférés. Avant tout, notez qu’il est interdit de copier bêtement les maillots officiels.

Par quel moyen personnaliser des vêtements ?

En matière de personnalisation textile, 4 techniques sont possibles :

1) La broderie

Tout un art, faire de la broderie, c’est ajouter un motif fait de simples fils ou non sur le tissu. Le dit motif peut être, soit plat ou en relief, complexe ou simple. C’est de loin la technique de personnalisation la plus noble. Vous pouvez choisir cette technique pour apposer un petit logo, une image, un chiffre ou autre symbole sur votre tee-shirt ou autre type de vêtement. La qualité du fait main est le plus grand avantage de ce procédé. Comme inconvénient, cette technique n’est pas appropriée pour une personnalisation trop complexe. Aussi, la production en série de vêtements personnalisés par broderie est assez coûteuse.

2) Le flocage ou le transfert sur textile

En bref, le flocage consiste à thermocoller un graphisme donné sur du textile. C’est la méthode la plus utilisée pour la production en petite et moyenne série de vêtements personnalisés. Cela permet aussi de personnaliser des casquettes, des équipements sportifs, etc. Simple à mettre en œuvre, le flocage a l’avantage d’avoir un rapport qualité-prix assez intéressant. À noter que cette technique est appréciée des fabricants de maillots de foot, mais aussi d’autres sports collectifs.

3) L’impression numérique directe

Avec l’impression numérique, il est possible de reproduire de petits détails, même si le motif est complexe. L’imprimante à textile fonctionne comme une imprimante standard. Seulement, à la place du papier, il y aura des vêtements. Le dispositif utilise des encres spéciales à base d’eau. Avec cet appareil, il n’y a pas de limite, que ce soit en nombre de couleurs possibles ou en type de graphisme à apposer. Parce que l’encre utilisée par l’imprimante pénètre dans les fibres du tissu, le rendu final est lisse, sans relief.

4) La sérigraphie

Qui dit sérigraphie, dit marquage textile par excellence. C’est l’idéal pour imprimer des motifs à une ou deux couleurs. De près comme de loin, un graphique apposé par sérigraphie donnera toujours un aspect visuel agréable. Cette technique est avantageuse pour la personnalisation de textiles à mailles serrées, comme les t-shirts et les sweats en coton. De plus, la sérigraphie est très abordable et est adaptée à la production en grande série.

À qui s’adresser pour avoir des vêtements personnalisés ?

Cela va de soi, à une entreprise spécialisée. Ayez le réflexe de comparer les prix, mais également de vous informer sur les atouts des professionnels que vous contactez. Les moyens techniques et l’expérience sont les points forts à vraiment prendre en compte. Pour une production à l’unité, vous pouvez vous adresser à des petits ateliers. Si possible, n’hésitez pas opter pour la broderie, qui est la garantie d’un rendu final haut de gamme. Pour la personnalisation de plusieurs vêtements (pour une équipe de foot, des collaborateurs, etc.), en fonction de la quantité de votre commande, tournez-vous directement vers les spécialistes du flocage, de l’impression numérique et de la sérigraphie. Ceux habitant à Paris peuvent, par exemple, se tourner vers CODE PERSO, une entreprise connue dans ce domaine depuis 2003.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •