Agence de communication Toulouse

A l’instar de plusieurs webmail et FAI, le principal souci d’Orange est la protection de son système de mail ainsi que la satisfaction de ses clients. Pour les envoyeurs de messages électroniques, les méthodes de routages vers les MX Orange ont connu une évolution, si bien qu’il s’avère indispensable de réajuster la connectivité au sein de la plateforme d’Orange afin de parer aux rejets provisoires ou irrévocables. Ainsi, pour écrire vers Orange, certaines règles sont à respecter dont voici quelques unes.

 Trois par MX : nombre maximal de connexions simultanées autorisé

En premier lieu, le nombre maximal de connexions synchroniques est établi à trois par MX. Orange assure la gestion des adresses email @wanadoo.fr et @orange.fr avec des serveurs MX identiques, et dans certains cas, les serveurs SMTP n’admettent qu’un réglage par domaine destinataire. Ainsi, il faut départager ces trois connexions simultanées admises entre ces deux domaines, notamment deux pour le domaine wanadoo.fr et une pour le domaine orange.fr. La vérification de la présence du message qui suit au sein des logs d’envois permet de repérer une mauvaise configuration : « 421 xxxxxxxxx, ME Trop de connexions, veuillez vérifier votre configuration. Too many connections, slow down ». Pour faire une rapide vérification de la configuration MX d’un domaine, utilisez le service DNSLookup qui retourne toutes les infomations DNS et plus encore : http://dnslookup.fr/ Pas plus de 1000 demandes de connexions en une heure En second lieu, il ne faut pas effectuer plus de 1000 demandes de connexions en une heure. Tout le monde le sait sans doute, il est inutile d’importuner une personne occupée au risque de la contrarier et de se faire rejeter. Mieux vaut la consulter lorsqu’elle aura du temps libre. De la même manière, un dialogue SMTP se doit d’être respectueux et poli. Si un FAI refuse la connexion, rien ne sert de tenter d’incessants essais de connexions, car le rejet est encore plus risqué et peut dans ce cas durer encore plus longtemps. Et pour vraiment s’assurer de ne pas envoyer des emails infectés et à son insu, il existe des moyens simples de se protéger. MailOut permet de filtrer les emails sortants en les faisant passer une batterie de filtres antispam et antivirus au niveau du relai SMTP.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •