Si certains d’entre vous ont eu tendance à penser que le paintball et l’Airsoft sont le même, et bien détrompez-vous. Il s’agit de deux jeux de sport différents bien qu’ils présentent quelques caractéristiques communs et similitudes.

Les points communs en quelques mots…

Que ce soit le paintball ou l’airsoft, ils sont avant tout un jeu de tir à sensations très fortes, conçu pour simuler la réalité de la guerre moderne. Une véritable simulation militaire. On peut dire que c’est un sport d’équipe plein de tactique dont le principal enjeu est d’éliminer les adversaires par le marquage ou l’impact des billes de caractéristiques différentes. Le paintball et l’airsoft ont été toujours  considérés comme des activités sportives dangereuses. Ils requièrent ainsi le port des équipements de sécurité comme les vêtements de protection, les masques, les protège-coude, les gants, etc.

La différence entre le paintball et l’airsoft

Premièrement, la différence entre le paintball et l’airsoft se situe au niveau des lanceurs utilisés. Pour le paintball, il se sert d’un lanceur mécanique ou électronique propulsé par du CO2 ou de l’air comprimé pour tirer. L’airsoft quant à lui utilise des répliques d’arme à feu soit propulsé par l’air comprimé, soit par gaz pressurisé. Qu’en est-il alors des billes ? Puisqu’il s’agit d’un jeu de guerre de peinture, le paintball utilise des billes de peintures conçues à partir de deux coques de gélatine, de l’eau et colorant alimentaire, pour marquer. Pour l’airsoft, ces billes sont en matières plastiques et ne laissent aucune trace de marquage. Ceci implique donc la complexité de la comptabilisation des touches pour les deux équipes. Contrairement à l’airsoft, le paintball peut être pratiqué en salle ou sur des terrains munis d’obstacles artificiels. La forêt et les sites naturels sont de la partie pour l’airsoft.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •