Gmail

Savez-vous que dans l’année 2007, 99 % des courriers électroniques sont des spams ?

Force est de constater que les spams prennent le dessus sur les courriers électroniques légitimes. C’est pour cette raison que la lutte anti-spam prend de l’ampleur. Le problème avec les spams est que n’importe qui peut vous envoyer des e-mails en utilisant une fausse identité. En fait, l’un des majeurs blocages dans la défense contre les spams est que le protocole de communication SMTP ne réalise aucune vérification au niveau de l’expéditeur du courrier. Pour parer à cet état des choses, des procédés technologiques sont mis en place pour permettre une réelle vérification de l’identité de l’expéditeur.
Il est pourtant très simple de n’avoir plus un seul spam. Un simple service B2B comme aMailOr prend en charge les serveurs de mail et scanne tous les mails entrants pour éviter de délivrer à l’utilisateur le moindre mail suspect avec un taux très proche de 100%.

Avez-vous entendu parler du Sender Policy Framework (SPF) ?

Le SPF est une technique valable sur Google et AOL. Cette technologie permet d’avertir le destinataire sur la possible illégitimité d’un courrier électronique. En effet, quand un doute subsiste sur la légalité du serveur utilisé par l’expéditeur, le Sender Policy Framework bloque le message ou l’accepte tout en avertissant le récepteur d’un risque lié à ce message.

Le Sender ID, une réadaptation du SPF

 

Le Sender ID est une modification du SPF réalisée par Microsoft. Cette technologie s’applique aux services de Microsoft à savoir MSN Hotmail et Windows Live Hotmail. La nuance entre le SPF et le Sender ID se situe au niveau de l’interprétation des données collectées au niveau des DNS.

La technologie DomainKeys par Yahoo

Savez-vous que cette technologie mise en place par Yahoo en plus de contrôler la légitimité de l’expéditeur d’un message vérifie le contenu dudit message ? Ceci est rendu possible grâce à la clé publique que la technologie DomainKeys intègre au niveau du serveur expéditeur et des vérifications faites par le serveur du destinataire dès réception du message.

Que retenir de tout ceci ?

Dans la lutte anti-spam et anti-phishing, ces trois technologies sont assez efficaces et prises en compte par les services mail usuels. Cependant, elles ont des insuffisances que vous pouvez corriger en émettant des messages clairs et concis.

Comment protéger son entreprise ?

Une excellente façon de se prémunir des mails de spam et des virus véhiculés par email consiste à mettre en place l’utilisation d’un service en ligne dans le circuit de réception des mails.
Un service en ligne comme Altospam s’insère très facilement entre Internet et le serveur mail de la société. Altospam est un puissant filtre qui évite l’écrasante majorité des mails non sollicités, qu’il s’agisse de publicité ou tout contenu malfaisant (virus, scam, phishing, …).

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •