emplacement entreprise

L’article L320-2 du code du travail mentionne  qu’un chef d’établissement a le devoir d’assurer la sécurité physique et mentale des travailleurs de son établissement en prenant les mesures de prévention nécessaires. Tel est le rôle des équipements de protection individuelle.

La prise en compte de ces risques doit être retranscrite dans le document unique de sécurité. Lorsqu’il n’est pas possible de supprimer le danger il est essentiel de le limiter en prenant les mesures de prévention nécessaires.

Cette obligation concerne l’intégralité des risques auxquels peuvent être confrontés les salariés. Des mesures assurant la protection physique et mentale de travailleurs doit être conduite sous différents angles :

–          Mettre en place des actions de prévention

–          Informer le salarié des risques auxquels il est confronté dans son environnement de travail Il est nécessaire de choisir rigoureusement ses équipements de protection en fonction des risques auxquels vos salariés sont confrontés.

Au delà de l’aspect juridique, les conséquences du non respect de cette obligation sont importantes :

–          Les coûts directs :

  •  2 500 € en moyenne pour un accident de travail avec arrêt
  • 82 500 € pour un accident grave avec incapacité de travail

–          Les coûts indirects :

  •  Perte de la productivité au retour du salarié
  • Coûts administratifs liés au remplacement, à l’embauche d’un remplaçant
  • Détérioration de l’image et de la notoriété de l’entreprise.

Les sur-chaussures de Tigergrip sont certifiées équipement de protection individuelle et vous permettront de satisfaire à vos obligations.

(* CNAMTS )

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •