Gares, aéroports, hôtels, restaurants ou centres commerciaux… Les points d’accès Wifi gratuits sont partout. Ils sont évidemment pratiques puisqu’ils permettent d’accéder au service internet partout et en tout temps. Néanmoins, ils présentent aussi, et surtout, la connexion internet  la moins protégée dans le monde.

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux risques liés à l’usage du Wifi public. Puis nous verrons quels sont les meilleurs outils pour sécuriser les informations personnelles qui transitent sur le réseau lors de son usage.

  1. Les dangers des réseaux Wifi publics 
  • L’interception des informations 

Les personnes malveillantes avec un minimum de connaissances peuvent très facilement regarder et analyser les informations que vous envoyez sur internet : informations personnelles, coordonnées bancaires, et même données d’identification permettant d’accéder à votre réseau d’entreprise. Dès que les hackers possèdent ces informations, ils peuvent, à ce moment, accéder librement à vos comptes en votre nom.

  • Le détournement de connexion 

Sous couvert d’anonymat, les pirates peuvent facilement intégrer le réseau sans fil non protégé afin de hacker le système informatique de la société ou de l’organisation. En effet, puisqu’il n’y a pas d’outils efficaces pour connaître les personnes malveillantes, la société ayant créée le Wifi public risque d’être tenue responsable de l’attaque.

  • Le brouillage des transmissions 

Le brouillage est souvent utilisé à des fins malhonnêtes. Il consiste à émettre des signaux radio de telle manière à produire des interférences.

  • Les dénis de service

Il s’agit d’envoyer des commandes factices de telle manière à perturber volontairement le fonctionnement du réseau sans fil.

  1. Se protéger des attaques
  • Utiliser un réseau privé virtuel (VPN)

Le service VPN est un outil formidable pour protéger les données que vous échangez avec vos appareils et empêcher les personnes malveillantes d’intercepter vos connexions Wifi.

Bon à savoir : cet outil permet aussi de se géo localiser virtuellement dans un autre pays. Il est très pratique pour les voyageurs et les touristes qui rêvent de partir seuls en voyage.

  • Désactiver le partage

Lorsque vous vous connectez à Internet dans un lieu public, n’oubliez pas de désactiver l’option de partage dans les paramètres de l’appareil. Car les cybercriminels utilisent cette faille et ont ainsi l’occasion de piller tout le contenu de la machine.

  • Utiliser les connexions SSL

Il faudra vérifier l’utilisation du « HTTPS » sur les sites Web que vous consultez quotidiennement ou qui vous invitent à saisir des données d’identification. Cette méthode crypte généralement le trafic, et empêche les pirates d’intercepter les données.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •