Surveiller l’alimentation pour éviter une fausse couche

Sommaire

Ce n’est pas pour rien que les médecins nous prescrivent certains aliments durant la grossesse. Certaines de nos habitudes alimentaires peuvent causer fausse couche, avortement ainsi que naissance prématurée troublante.

Des aliments à bannir

Bien que signe de « bien être » souvent le thé et le café respectivement de la théine et de la caféine, excitant, qui administrés et consommés en excès chez la femme enceinte, provoquent et créent des palpitations chez le fœtus. De plus, le thé ne permet pas une bonne assimilation du fer dans l’organisme or, une femme enceinte à besoin d’avoir des apports en fer plutôt important. S’ajoute aussi à cela, ceux qui peuvent être la cause de malformation du fœtus ou complication pour le bon déroulement d’une grossesse tel que : – L’alcool qui multiplie les chances et les risques majeurs d’avortement spontané. – Les aliments vecteurs de toxoplasme comme entre autres la viande crue ou les aliments mal lavés. – Les aliments vecteurs de listériose tout comme les laitages crus ; optez pour des aliments pasteurisé et stérilisé. Tirez un trait à la charcuterie et à vos habitudes « sushi » du vendredi soir. Enfin, l’hygiène est très importante, car une seule bactérie peut provoquer plus qu’une maladie.

Partager cet article

Share on facebook
Sur Facebook
Share on twitter
Sur Twitter
Share on linkedin
Sur Linkdin
Share on pinterest
Sur Pinterest

Headline

Never Miss A Story

Get our Weekly recap with the latest news, articles and resources.
Cookie policy
We use our own and third party cookies to allow us to understand how the site is used and to support our marketing campaigns.

Hot daily news right into your inbox.