Rachat de crédit immobilier

Ces dernières années, la crise économique contraint tous les foyers à apprendre à économiser. Toutefois, ces économies ne sont pas toujours suffisantes dans les grands investissements tels que l’achat d’une maison. Afin de permettre à tout le monde de réaliser le rêve de devenir propriétaire, les démarches pour l’obtention d’un prêt immobilier sont de plus en plus allégées. À Lille, grâce au programme de logement mis en place par l’État, elles sont facilement accessibles. Pour vous aider dans votre achat maison Lille, voici les étapes à franchir !

Trouver la maison à Lille

Même si les offres immobilières sont diverses dans la ville de Lille, il faut savoir que les recherches relèvent d’un parcours du combattant. Toutefois, avant de déposer votre dossier auprès de votre banquier, il faut que vous trouviez d’abord la maison de votre rêve. Toutefois, il faut prendre en compte vos moyens financiers pour que vous ne soyez pas étranglé financièrement dans les années qui suivent l’achat. Une fois que vous avez trouvé la maison idéale, il faut signer un compromis de vente avec le propriétaire pour bloquer la vente de la maison.

Déposer votre dossier auprès de votre banque

Il est essentiel de faire un prêt auprès de votre banque au lieu de choisir une autre, car elle connait tous les fonctionnements de votre compte. Cela jouera en votre faveur, mais pour que votre dossier soit étudié, il faut quelques dossiers essentiels tels que les photocopies de pièce d’identité, le compromis de vente ou encore votre contrat de travail. Votre dossier ne sera accepté que lorsque vous avez un emploi en CDI depuis au moins 3 mois.

Confirmation du prêt

Dès la réception du dossier, votre banquier vous donnera normalement une idée du déroulement du dossier. La durée de l’étude du dossier dure environ 3 semaines et après validation, vous recevrez la somme 48heures après. Vous pouvez par la suite procéder à votre achat maison Lille. En cas de refus du prêt, il faut prendre deux justificatifs que vous rendrez au propriétaire de la maison pour ne pas verser les 30 % du prix du logement d’indemnisation en cas d’annulation du compromis. En attendant, vous pouvez déposer d’autres dossiers dans d’autres banques.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •