La résiliation du bail peut survenir au moment où le propriétaire et le locataire sont en plein désaccord. Pour éviter d’éventuelles situations conflictuelles entre les deux parties, il est conseillé de respecter au pied de la lettre ce que comporte le contrat de bail. Certains d’entre nous ont toujours l’habitude de juger le locataire source de mésentente, détrompons-nous. Il arrive également parfois que le propriétaire ait enfreint certaines obligations liées à la location envers son locataire. Ainsi, le litige aura lieu.

Les obligations du propriétaire

Le propriétaire se doit de mettre en location un logement décent qui dispose le minimum de confort à son locataire. Cette obligation lui impose de réviser l’état des lieux et d’effectuer d’éventuels travaux de réparation si besoin. Pour une location meublée, il doit faire en sorte que les matériels et équipements nécessaires (électricité, chauffage, robinetterie, électroménager, ustensiles de cuisine…) à la vie de tous les jours du locataire soient toujours en bon état de marche. Aussi, pendant la durée du bail, le propriétaire doit effectuer des travaux de maintien en état et d’amélioration du cadre de vie des parties ou communes ou privatives d’un immeuble.

Les obligations du locataire

Le litige entre propriétaire et locataire est dû, le plus souvent, au non-paiement du loyer. En conformité à la législation de location en vigueur, le locataire doit régler ses loyers, ainsi que ses charges locataires d’après ce qui a été convenu dans le contrat de location. Il doit veiller au bon usage du lieu et entretenir les dégâts locatifs. Si après précautions et étude des lieux, des vices cachés sont découverts, il est impératif de lire attentivement ce que dit le contrat de location face à de telles situations et ne pas hésiter à en parler avec le propriétaire afin d’en trouver un accord commun.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •