Les ingénieurs privilégient souvent une finition supplémentaire pour une partie ou la totalité de la surface extérieure d’une pièce métallique. Certains traitements permettent d’améliorer les propriétés mécaniques ou électriques. Les principales phases de traitement comprennent l’électrodéposition, le traitement chimique et le trempage à chaud.

1/ Électrodéposition

Ce procédé permet de former une fine couche métallique sur le substrat. Le processus de galvanoplastie fait passer un courant électrique chargé positivement à travers une solution contenant des ions métalliques dissouts. Un courant électrique chargé négativement passe à travers la pièce métallique à plaquer. Les métaux couramment utilisés pour l’électrodéposition sont le cadmium, le chrome, le cuivre, l’or, le nickel, l’argent, l’étain et le zinc. De plus, presque tous les métaux de base qui conduisent l’électricité peuvent être galvanisés pour améliorer leurs performances.

2/ Placage sans courant

Cette méthode de traitement est similaire à la galvanoplastie, à la différence qu’elle n’utilise pas l’électricité au profit d’un agent de réduction. Celui-ci se trouve dans la solution de placage.

3/ Traitement chimique

Cette méthode implique des processus qui créent de fines pellicules de sulfure et d’oxyde à l’aide d’une réaction chimique. Elle s’applique à la coloration des métaux, à la protection contre la corrosion et à l’application d’une couche de fond sur les surfaces à peindre.

4/ Oxydation anodique

Ce type de traitement de surface est généralement utilisé sur les métaux légers, tels que l’aluminium et le titane. Les films d’oxyde sont formés par électrolyse. A cause de leur porosité, il est conseillé d’appliquer des colorants afin d’améliorer l’aspect esthétique des revêtements métalliques. L’oxydation anodique est un traitement de surface très courant qui empêche la corrosion des pièces en aluminium.

5/ Immersion à chaud

Ce procédé exige que la pièce à traiter soit plongée dans de l’étain, du plomb, du zinc, de l’aluminium ou de la soudure dissout pour former un film métallique de surface. La galvanisation à chaud consiste à tremper de l’acier dans un récipient contenant du zinc fondu. Les métaux qui font l’objet de ce type de traitement résistent plus à la corrosion.

6/ Placage sous vide

Le dépôt de vapeur sous vide, la pulvérisation cathodique, le placage ionique, la nitruration ionique et l’implantation ionique sont quelques-uns des procédés de finition de surface métallique les plus courants qui utilisent la méthode de placage sous vide. Ce type de traitement de surface contribue à prolonger la durée de vie des outils de coupe en acier et en carbure.

7/ Peinture

La peinture par traitement de surface est vivement recommandée par les experts afin d’améliorer l’apparence et la résistance à la corrosion d’une pièce métallique. La peinture par pulvérisation, la peinture électrostatique, le trempage, le brossage et les méthodes de peinture par revêtement en poudre sont quelques-unes des techniques les plus courantes.

8/ Projection thermique

Ce type de traitement de surface consiste à faire fondre ou à chauffer des matériaux. Ils sont fondus et sont injectés dans une flamme, un arc électrique ou un flux de plasma. Les ingénieurs spécifient parfois ce procédé lorsqu-il faut ajouter une friction à la pièce métallique. Il est couramment utilisé sur des objets structurels plus grands pour une meilleure protection contre les températures élevées. C’est le cas d’un revêtement de barrière thermique pour la gestion de la chaleur des gaz d’échappement.

Il existe de nombreux autres traitements de surface brevetés et des variantes des procédés les plus courants qui sont conçus pour améliorer ou modifier les caractéristiques des pièces métalliques. Dans tous les cas, le traitement de surface des métaux requiert un savoir-faire spécifique. C’est pour cette raison que vous devez faire appel aux services d’une entreprise spécialisée comme ELECTROLYSE FONTENAYSIENNE située à Fontenay-sous-Bois.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •