pension pour chevaux à Sainte-Maries-de-la-Mer.

Envisagez-vous de faire de l’équitation pour la première fois ? N’ayez pas honte si vous êtes un peu nerveux. Afin de vous aider à vous préparer, le plus judicieux est de demander conseil auprès d’un professionnel. Il vous fournira aussi le soutien et l’assurance dont vous avez besoin. Découvrez, dans cet article, quelques-unes des techniques pour apprendre à monter à cheval.

1. Portez des équipements appropriés

Pour être à l’aise pendant la balade, vous devez impérativement porter des équipements adéquats. Évitez les minijupes, shorts ou sandales de plage, et optez plutôt pour des pantalons longs et des chaussures à bout fermé. Si vous souhaitez vraiment mettre une paire de bottes à talons, alors elles ne doivent pas dépasser plus de 1,5 cm. Ainsi, vos pieds ne glisseront pas à travers l’étrier en cours de route. Évitez également de porter des écharpes, des sacs à main ou d’autres accessoires qui pourraient s’emmêler dans la selle ou dans un arbre. Enfin, pour être complètement en sécurité, n’oubliez surtout pas de protéger votre tête avec un casque.

2. Amadouez votre monture

Gardez à l’esprit que votre cheval est une créature vivante et non un véhicule que vous pouvez contrôler à votre guise. Il peut également être nerveux, fatigué, ou même avoir peur que quelqu’un le chevauche. Par conséquent, pour établir une bonne relation, saluez-le lorsque vous le rencontrerez pour la première fois.

Tendez votre bras et laissez-le sentir le dos de votre main. Il s’agit du « salut du cavalier », l’un des contacts les plus importants qui servira de lien dans le futur.

3. Montez et assoyez-vous calmement

Si vous êtes nerveux, le cheval le ressentira et il s’inquiétera aussi. De ce fait, évitez de montrer ou de faire paraître de l’anxiété. Soulevez votre pied gauche dans l’étrier, tenez les deux rênes avec votre main gauche et propulsez-vous avec votre jambe droite en essayant de monter le plus en douceur possible. Ne poussez pas le cheval avec vos bras, car cela pourrait le blesser. Vous pouvez, tout de même, mettre vos mains sur son dos, mais juste pour garder l’équilibre un instant. Sachez que la meilleure position si vous ne souhaitez pas perdre le contrôle de votre animal au cours de la balade, c’est de vous asseoir droitement et de vous détendre.

4. Manipulez les rênes avec douceurs

C’est grâce aux rênes que les cavaliers guident leurs montures. Pour que le cheval aille vers la gauche, déplacez la rêne gauche vers la gauche (comme pour ouvrir une porte). Si vous voulez vous diriger vers la droite, faites de même avec la rêne droite. Arrêtez-vous en tirant doucement vers l’arrière et en poussant les talons vers le bas. Dans tous les cas, ne tirez jamais trop fort ou vous pourriez le blesser.

5. Restez en phase avec votre cheval

Au cours d’une balade équestre, vous devez bouger votre corps au rythme des mouvements de votre monture, car cela vous aidera à être en phase avec lui. Sentez la façon dont il marche et laissez-le vous bercer d’un côté à l’autre sans résister. En effet, si vous êtes trop tendu, vous pourriez rebondir, vous déséquilibrez et finir par avoir mal au dos.

6. Descendez de la même manière qu’un professionnel

Ne descendez de votre monture qu’une fois qu’elle est immobile. Par ailleurs, il est préférable que quelqu’un la tienne afin de le stabiliser. Sortez les deux pieds des étriers, penchez-vous en avant et balancez votre jambe droite sur le cheval avant de sauter.

Tout comme lorsque vous êtes monté, essayez de réaliser ces mouvements aussi naturellement que possibles. Une fois à terre, remerciez votre cheval et donnez-lui de l’eau.

Où aller pour faire une balade à dos de cheval en Camargue ?

Rendez-vous À la cavale si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement sur-mesure lors de vos balades à dos de cheval. En effet, dans ce centre, des dresseurs professionnels se chargent spécifiquement du dressage de chacune des montures. Vous pourrez également apprendre à prendre soin de ces équidés dans la pension pour chevaux à Sainte-Maries-de-la-Mer.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •