création d'entreprise

L’entrepreneur fait face à une multitude de situations qu’il veut en même temps gérer lors de la phase de création de son entreprise. Pourtant, il devra agir méthodiquement pour réussir son projet. En fait, sont inscrites dans une procédure bien structurée toutes les étapes de la création d’entreprise.

1.Formaliser ses idées

Cette étape consiste à transformer votre rêve en une idée lucide et précise. La formalisation d’idée nécessite dans ce cas votre capacité à déterminer votre projet. De ce fait, vous devez prêter attention à son concept, c’est-à-dire son nom d’enseigne, ses atouts, son image, sa décoration, ses différents produits, etc. C’est donc le moment pour vous d’extérioriser votre créativité. Cependant, veillez à ce que le concept soit à la hauteur des attentes des clients à cibler.

2.L’étude du marché

Cette étape est obligatoire si vous souhaitez réussir la création de votre entreprise. Pour cela, vos services ou produits doivent être confrontés aux futurs clients afin de déceler leurs attentes, d’ajuster ou d’améliorer votre offre.

Étant donné que le marché est porteur, il convient d’élaborer une stratégie de marketing approprié :

  • Le coût : vous devez estimer en même temps le nombre de clients qui sont prêts à payer le prix de vos services ou de vos produits et votre marge.
  • La distribution : vos canaux de distribution doivent être déterminés à partir de chaque section de consommateur.
  • La communication : délivrez un message qui incite la clientèle à acheter vos produits ou choisir vos services.

3.Choisir le statut juridique de son entreprise

Le choix du statut juridique est fondamental pour une société. En fait, il influe grandement sur le quotidien de la structure ainsi que de ses possibilités de changement. C’est pour cette raison que vous devez bien le choisir. À l’heure actuelle, il existe deux types de statuts juridiques, à savoir les sociétés et les entreprises individuelles.

Le premier s’agit généralement des SA, SARL, SAS et SASU. Ces entreprises sont dotées d’une personnalité morale.

Le second, par contre, est dépourvu de personnalité morale.

4.La conception du business plan

C’est la clef du succès de votre projet de création d’entreprise dans le Grand Montréal. En fait, le business plan vous permet d’exposer l’ensemble de ses éléments constitutifs pour persuader les investisseurs de vous financer. Pour cela, veillez à ce que le business model de votre société et le montage financier soient abordés dans ce document. Ce modèle économique est très important, car il permet de déterminer avec précision la façon dont votre société va générer de l’argent.

À titre de rappel, un busines model possède 6 fonctions :

  • L’articulation de la proposition de valeur
  • L’identification du créneau de marché
  • La définition de la structure de la chaîne de valeur dans votre société
  • La spécification des systèmes de génération de revenus
  • La détermination du positionnement de la société face aux concurrents
  • La formulation d’une stratégie en partant d’une analyse en matière de concurrence

Le montage financier, quant à lui, consiste à transformer les éléments des étapes précédentes en termes financiers. Pour cela, le modèle économique que vous devez construire doit être en concordance avec les moyens mobilisables ou disponibles.

5.Trouver des financements

Une fois le business model déterminé et votre stratégie élaborée, vous devez maintenant rassembler tous les capitaux nécessaires au financement des divers besoins durables établis dans le business plan.

À l’heure actuelle, il existe de nombreuses sources de financement, à savoir les organismes privés, les « love money », les organismes publics, etc.

La majeure partie de ces financements dépendent largement du genre de projet, de vos besoins en financement ainsi que de votre localisation géographique.

6.Les démarches administratives

Elles vous permettent d’ouvrir légalement votre société. Pour cela, rapprochez-vous du centre de formalité d’entreprise ou CFE. Vous pouvez également contacter l’entreprise Impôt 2 000 et Solution 2 000 pour vous accompagner dans toutes ces démarches.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •