Bien que la publicité soit un moyen par excellence de faire connaître ses activités, cela est interdit pour certains corps de métiers. Cette interdiction concerne le plus les professionnels libéraux. Heureusement, il y a les plaques professionnelles.

La plaque professionnelle : c’est quoi au juste ?

Une plaque professionnelle est en fait une sorte d’enseigne spécifique, permettant de déterminer la localisation d’un professionnel. Elle est généralement fixée à l’entrée du bâtiment. Si vous notez, par exemple, une enseigne sur laquelle est écrit « avocat » à l’entrée d’un établissement, c’est qu’il s’agit d’une plaque professionnelle.

Sa présence signifie qu’un avocat exerce sa profession dans le bâtiment en question. Mis à part ce métier, bon nombre de professionnels libéraux optent aussi pour la mise en place de ces plaques afin de notifier leur lieu de travail. La plupart d’entre eux sont :

  • des huissiers de justice ;
  • des notaires ;
  • des médecins ;
  • des infirmiers ;
  • des architectes ;
  • des kinésithérapeutes.

La plaque professionnelle : en quoi est-ce utile ?

Tout d’abord, il faut préciser que pour la plupart des professionnels libéraux, la conception et l’installation d’une plaque professionnelle n’est pas un luxe, mais un impératif. Nombreux sont les avantages qu’elle peut offrir. Elle peut par exemple donner plus de visibilité.

En outre, la plaque professionnelle est une marque de légalité et de professionnalisme. Pourquoi ? Cette enseigne est la preuve que le professionnel est reconnu par l’autorité publique et par son ordre.

Quel matériau utiliser pour créer une plaque professionnelle ?

Il n’y a aucune loi qui impose le choix du matériau à utiliser pour concevoir votre plaque professionnelle. Dans ce cas, vous êtes libre de choisir celui qui vous convient. Cependant, vous devez prendre en compte votre budget, vos attentes, et surtout votre public cible.

Vous pouvez choisir parmi ces matériaux :

  • Le laiton ;
  • L’aluminium ;
  • Le plexiglas ;
  • L’alu souple ;
  • L’inox ;
  • Le dibond ;
  • Le PVC ;
  • Le verre.

Tous ces matériaux ont leurs propres caractéristiques. Pour savoir lequel vous convient le plus, il est conseillé de discuter avec un spécialiste.

Côté couleur, optez pour celle qui est à votre goût. Néanmoins, il est aussi plus sage de demander l’avis d’un concepteur sur la couleur appropriée.

Le laiton

Il s’agit d’un matériau très stylé, idéal pour la confection d’une enseigne. Le laiton permet de dévoiler votre côté VIP. Il est également utilisé pour la conception de plaques intérieures et de signalétique extérieure.

Le plexiglas

C’est le matériau qu’on utilise pour la réalisation de signalétique extérieure. Le plexiglas est reconnu pour sa solidité et sa souplesse. Il peut être modelé selon vos besoins, du fait qu’il offre la possibilité de jouer sur les textes et la couleur.

L’aluminium

C’est de loin le matériau le plus résistant pour la création de plaques professionnelles. L’aluminium est reconnu pour sa résilience face à la corrosion, sa malléabilité, et surtout pour sa légèreté. Si vous souhaitez obtenir une enseigne brillante et satinée, c’est le matériau idéal.

Le PVC

Le PVC est un matériau moins onéreux et convient à un budget assez serré. À part sa souplesse, sa résistance au soleil et à la pluie est aussi très appréciée. En revanche, comparé à l’aluminium, le laiton et le plexiglas, il est moins résistant.

Le verre et l’inox

Le verre est très réputé pour sa finesse. De son côté, l’inox est l’alliage du chrome, du carbone et du fer, ce qui fait de lui un matériau résistant et inoxydable.

Si vous souhaitez concevoir une plaque professionnelle pour donner plus de visibilité à votre lieu de travail, n’hésitez pas à contacter POLYTECHNIQUES SERVICES. Cette société est spécialisée dans le domaine du signalétique.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •