Les effets directs et indirects de la foudre sont dévastateurs et dangereux pour l’homme. La décharge de la foudre cause des surtensions électriques, des incendies, des électrocutions et des électrisations. Les appareils et équipements informatiques, électroniques et électroménagers sont détruits. Les problèmes pulmonaires, cardiaques ou les brûlures entraînent des complications graves. De ce fait, il convient d’avoir la protection idéale contre la foudre, en installant les équipements adaptés. Les habitations et bâtiments explosés à ce phénomène doivent obligatoirement être équipés de paratonnerre.

Historiquement, le paratonnerre a été créé suite l’expérience du cerf-volant de Benjamin Franklin en 1752. Ce dispositif a été spécialement conçu pour protéger une structure des coups de foudre qui peuvent la frapper directement. Il capte l’énergie de la foudre pour ensuite l’envoyer directement au sol. Partant de ce fait, le paratonnerre est composé de capteur, de conducteurs et de prises de terre.

  • Le paratonnerre à tige simple

Le PTS ou Paratonnerre à tige simple est adapté aux structures de petite taille comme les châteaux d’eau, les cheminées, les mâts d’antennes, etc. Ce dispositif est formé d’une tige métallique effilée de 8 m max, de deux conducteurs de descente et de deux prises de terre. La protection est ponctuelle.

  • Le paratonnerre à fil tendu

Un à plusieurs fils conducteurs composent ce paratonnerre. Ils sont reliés au sol à leur extrémité. Néanmoins, une étude doit être effectuée avant toute installation pour une meilleure protection de la bâtisse. Cela concerne surtout les distances d’isolement. Le choix dépend également de la nature de la structure à protéger, qui est généralement assez particulière (bâtiment de stockage, aire de lancement de fusées, etc.).

  • Le paratonnerre à dispositif d’amorçage

Ce type de paratonnerre est un peu différent. Il agit sur la formation de la foudre. Un traceur ascendant est généré artificiellement à l’approche de la foudre. Un champ électrique crée alors une charge. Le temps de formation et de propagation de la foudre est ainsi réduit, grâce au dispositif d’amorçage.

Le PDA est efficace et performant, car son niveau de protection est élevé. Sa zone de protection est plus importante, la protection étant active.

  • Le paratonnerre à cage maillée

Il s’agit d’une cage de Faraday à larges mailles qui couvre toute la toiture et toutes les arêtes du bâtiment. Toutes les mailles sont reliées au sol via des prises de terre. Leur taille et la distance entre elles varient suivant le niveau de protection souhaité. La solution de protection est passive.

Un paratonnerre adapté et une installation réussie sont la garantie de l’efficacité du système de protection contre la foudre. Dans le cas contraire, les conséquences sont plus importantes pour les personnes et leurs biens.

L’installation des paratonnerres est réglementée. La norme EN 62305-3 conditionne la mise en place du paratonnerre à tige simple et à fil tendu. Les normes UNE 21186, NF C 17102 définissent l’installation du paratonnerre à dispositif d’amorçage. La NF C 17 100 décrit la mise en place du paratonnerre à cage maillée.

Pour disposer d’une meilleure protection contre la foudre, l’intervention d’un spécialiste en la matière est vivement recommandée. En effet, il faut analyser de près plusieurs paramètres : la zone géographique, l’exposition du site ou du bâtiment aux orages et intempéries,

APS est une société spécialisée dans l’installation de paratonnerres à Cachan et ses environs. Elle apporte les solutions clé en main, les plus sûres pour protéger les personnes, les équipements, les structures et les bâtiments contre la foudre. Depuis 2001, son activité est centrée autour des paratonnerres, des parafoudres, des prises de terre, des détecteurs d’orages et des techniques et moyens de prévention indispensables.

APS collabore avec des fournisseurs de confiance, afin de proposer des équipements de qualité et conformes aux normes.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •