Pour l’entretien de voitures, de nombreux éléments sont à prendre en compte, parmi lesquels la carrosserie. Avant de vous lancer dans n’importe quels travaux, découvrez le coût des différentes opérations à effectuer.

Le tarif forfaitaire des travaux de carrosserie

Le coût des travaux de carrosserie peut être forfaitaire. Pour une opération courante telle que le montage et le démontage, par exemple, le tarif horaire est compris entre 40 et 50 €. S’il s’agit d’une opération complexe comme le redressage, les réparations de tôlerie, cela varie entre 45 et 60 €. Si cela concerne une opération de haute technicité comme la vérification du train avant, dépannage de la climatisation et bien d’autres encore, le tarif horaire est de 60 à 70 €. La main d’œuvre est aussi à prévoir dans le prix des travaux de carrosserie. Néanmoins, le prix peut être déterminé en fonction des opérations effectuées.

Les critères de variation du prix des travaux de carrosserie

Le coût des travaux de carrosserie varie en fonction d’un carrossier à un autre. Il dépend de la réparation effectuée : remplacement d’un élément de la carrosserie, redressage, débosselage, certains travaux mécaniques, fourniture de mastic et de peinture auto ou de quelques produits complémentaires. Pour trouver le carrossier qui répond le mieux à vos attentes, comparez plusieurs devis.

Le responsable des travaux de carrosserie

Les travaux de carrosserie reviennent à un carrossier vu que celui-ci se charge uniquement de l’enveloppe de la voiture. Il peut s’occuper de la peinture, de l’aspect de votre véhicule et de tous travaux de pare-brise. Dans certaines circonstances, il est amené à enlever les traces ou les graffitis sur la carrosserie de votre véhicule. Par ailleurs, il peut se charger du flocage ou de la pose d’adhésifs sur les voitures.

Le carrossier est aussi connu sous l’appellation de tôlier-carrossier ou carrossier-peintre. Cependant, ce n’est pas n’importe qui peut pratiquer cette profession. Un carrossier doit disposer de certaines qualités : patience, minutie, sens de la communication et connaissances en mécaniques.

Des formations sont aussi indispensables pour devenir carrossier. Selon la spécialité que chacun désire suivre, il faut obtenir un CAP construction des carrosseries, un CAP réparation des carrosseries ou un CAP peinture en carrosserie.

Vous pouvez aussi passer un Bac pro réparation des carrosseries, un BTS ou une Licence pro carrosserie ou mécanique.

Le carrossier travaille généralement dans un garage. Il peut s’agir de sa propre société ou d’un réseau de grande marque. Il peut aussi travailler en indépendant.

Les différents outils utilisés par un carrossier

Afin d’exercer correctement son métier, le carrossier doit être équipé de certains outils. Pour les opérations habituelles, par exemple, voici les outils dont il a besoin :

  • Tournevis ;
  • Clefs ;
  • Pinces ;
  • Ciseaux ;
  • Pointeau et poinçon ;
  • Cisailles.

En revanche, pour redresser une carrosserie, d’autres outils sont nécessaires :

  • Marteau de carrosserie ;
  • Marteau de tôlier ;
  • Marteau de tôlier léger ;
  • Marteau picot ;
  • Marteau postillon ;
  • Marteau à panne en travers ;
  • Tas ou enclumette ;
  • Palette ou enclume à main ;
  • Leviers.

Maintenant que vous êtes au courant de l’investissement dont vous avez besoin pour réaliser des travaux de carrosserie, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel. CARROSSERIE CLAUDEL à Sainte-Savine se charge de la réalisation des travaux de carrosserie et de la peinture de n’importe quels marque et modèle de voitures ou de motos. En attendant que votre voiture soit de nouveau disponible, elle vous propose des voitures de remplacement.

D’autres prestations sont aussi proposées par cet établissement : mécanique automobile, vente de véhicules, location de voitures, dépannage de voitures, vente et entretien de pare-brise, contrôle technique auto, etc.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •