Le contexte sanitaire actuel qui préconise la distanciation sociale a placé le vélo à la tête de liste des moyens de transport les plus utilisés au quotidien. Si vous faites partie de ces gens qui envisagent de se lancer dans le pédalage pour faire les trajets domicile-travail ou pour faire les courses, vous avez intérêt à apprendre davantage sur le vélo. Sachez donc qu’il existe plusieurs types de vélos, mais on peut les classer en deux grandes catégories réparties dans plusieurs gammes : les vélos de ville et les vélos routiers. Considérés comme vélos de ville, les vélos à assistance électrique ou VAE connaissent un véritable engouement auprès des citadins. Sa praticité y est pour quelque chose dans ce choix. Dans ce billet, apprenez davantage sur le vélo électrique. Comment faire le bon choix et quelles sont les précautions à prendre avant de monter sur ce type de vélo ? Il est aussi à noter que vous n’avez pas forcément à investir dans l’achat pour pouvoir monter sur un VAE.

Tout savoir sur le vélo à assistance électrique

Un vélo à assistance électrique est tout simplement un vélo classique équipé d’un petit moteur ayant pour rôle principal d’assister au pédalage. En fonction du modèle, le moteur peut relayer ou compléter le pédalage, mais ne le remplace pas. Ainsi, le cycliste doit toujours pédaler pour faire avancer le vélo. Grâce à l’assistance, le VAE permet de réaliser une plus longue distance, allant de 8 à 10 km par jour, sans trop vous fatiguer. Ce type de vélo permet aussi de franchir des pentes jusqu’à 10 % sans faire beaucoup d’effort. Sur le marché, il existe des versions de VAE plus améliorées donc plus rapides. Ce sont les « speedbikes » ou les vélos électriques rapides équipés d’un moteur puissant de plus de 250 W et pouvant atteindre une vitesse de 45 km/h. Ce type de vélo est classé par la réglementation en vigueur dans la catégorie de cyclomoteur. Ainsi, il doit être immatriculé et assuré auprès d’une assurance.

Pour bien choisir un vélo électrique

Le nombre important de modèles de vélos électriques proposés sur le commerce ne facilite pas toujours le choix. Vous devez donc adopter quelques critères afin de bien choisir votre VAE. Évidemment, vous pouvez vous baser sur le prix ou la marque pour sélectionner le modèle qui vous convient. Toutefois, l’usage dont vous allez faire de votre vélo électrique doit être le premier critère. Est-ce un vélo de ville ou de campagne ? Les deux modèles ont, en effet, de grandes différences en termes de conception. Vous devez aussi tenir compte de la fréquence d’utilisation. Est-ce que vous allez le prendre au quotidien ou occasionnellement ? En somme, votre vélo doit répondre à l’utilisation dont vous envisagez d’en faire. Il faut aussi porter une attention particulière à la puissance et à la qualité de la batterie. Neuf ou d’occasion, votre VAE doit avoir une bonne source d’énergie pour fonctionner correctement.

Les précautions à prendre sur un vélo à assistance électrique

Pour vous mettre au vélo électrique, apprenez sur quelques précautions d’usage afin de pédaler en toute sérénité. Si vous montez un VAE pour la première fois, prenez le temps de comprendre son fonctionnement. Choisissez une aire bien dégagée, sans piéton ni obstacle, pour vous initier au pédalage du vélo électrique. Essayez les différents modes de pédalage proposés sur votre vélo afin de vous familiariser à sa conduite. Sachez que l’assistance n’est pas censée fonctionner en permanence. Vous devez donc l’enclencher uniquement lorsque votre trajet l’exige : sur une montée, par exemple. Pour acheter ou louer un vélo électrique, adressez-vous à un magasin spécialisé. La société ID MOVING située à Lyon vous propose la vente et la location d’une large gamme de VAE. Ce professionnel vous propose aussi un vaste choix d’accessoires et d’équipements, ainsi qu’un service de réparation.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •