Grossesse

Certaines femmes sont contraintes de vivre à répétition des fausses couches surtout au cours du premier trimestre de grossesse. De tels phénomènes poussent au questionnement sur la possibilité de mener une grossesse à terme. Il ne faut surtout pas se reposer sur ces lauriers et essayer de comprendre les causes par des recherches qui ne laissent pas de côté même les antécédents familiaux du couple, les circonstances précises et de savoir superficiellement la raison d’important arrêt de grossesse.

Une deuxième fausse couche devrait directement alerter la femme. Pourquoi un second échec ? Quelles en sont les causes ?

Tout comme pour la première fausse couche, bien qu’ils soient rares, il y a les anomalies chromosomiques et celui de l’immunité chez la femme dus à des maladies dites auto-immunes. Les anomalies hormonales comme le déficit de progestérone et le diabète mal équilibré seraient des causes de fausse couche auxquelles des traitements ont déjà été mis en place. Les malformations utérines congénitales ou acquises. Les insuffisances rénales et l’abus d’alcool et de tabac sont les causes malheureusement les plus connues.

Dans le cas d’une infection qui peut aussi arriver, des traitements pour le couple seront prescrits afin d’éviter d’éventuelle réinfection par voie sexuelle.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •