Le nautisme n’est plus un domaine réservé aux passionnés de la navigation en mer ou aux propriétaires de bateaux. Tout le monde peut désormais faire du bateau, que ce soit pour le plaisir ou pour le travail.

Comme pour le permis automobile, le permis bateau est indispensable. Que ça soit en fluvial, sur la côte ou au large, la personne titulaire de cet acte est autorisée à naviguer. Le pilotage des bateaux à moteur de moins de 6 CV ne nécessite pas de permis. Au-delà de cela, il est obligatoire.

Pour les voiliers, le permis est exigé sur les fleuves et les rivières ; mais ne l’est pas sur un lac, un bassin ou en mer. Ces réglementations diffèrent, bien effectivement, d’un pays à un autre.

Les différents types de permis bateau

Il existe deux grands types de permis bateau :

  • Permis Mer

– Côtier : pour naviguer dans une zone inférieure ou égale à 6 milles d’un abri terrestre

– Hauturier : pour naviguer au-delà de 6 milles d’un abri terrestre. Cette catégorie est une extension du permis bateau côtier. Son titulaire pourra naviguer jour et nuit.

  • Permis Fluvial ou Rivière

– Eaux intérieures (bateaux de plaisance à moteur de moins de 20 m)

– Grande plaisance en eaux intérieures (bateaux de plaisance à moteur de plus de 20 m)

Sachez que l’utilisation d’une radio de plus de 6W à bord nécessite un permis VHF ou un CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste).

Il faut donc passer le permis avant de pouvoir profiter de la mer, de faire une croisière avec les familles et proches ou d’avoir ce poste tant convoité. Pour cela, il faut s’inscrire dans une école et suivre toutes les formations requises. Plusieurs centres de formation dispensent des cours adaptés à tous les niveaux. À travers les formations, les plaisanciers acquerront toutes les connaissances relatives à la navigation. Ils apprendront et maîtriseront les notions de balisage, de réglementation, de cartographie, de météorologie et des priorités. Ils aiguiseront leur sens marin et manieront la VHF avec professionnalisme.

Une autre possibilité est envisageable : passer le permis en tant que candidat libre. Cette seconde option est pour les personnes disposant du permis côtier et qui souhaitent obtenir le permis hauturier.

Les secrets pour le réussir

Toute personne souhaitant passer le permis bateau doit remplir certaines conditions : avoir plus de 16 ans, avoir une bonne condition physique, voir et entendre sans problème, etc.
Il faut faire preuve d’assiduité, de persévérance et de sérieux tout au long de l’apprentissage. La révision des cours théoriques et pratiques est impérative.
Il ne sert à rien de paniquer et de se précipiter le jour de l’examen. L’essentiel est de bien gérer le temps et de répondre correctement à chaque question. Lors de l’épreuve pratique, il suffit d’être bien à l’aise pour prendre plaisir à commander le gouvernail.

Les candidats doivent avoir la moyenne pour réussir l’examen théorique et l’examen pratique.

L’auto-école bateau-école La Roue Tourne à Toulouse propose des formations pour l’obtention des permis O.E.I et GP. M. Bernard BALLOFFET, Capitaine Patron Pêcheur et Expert Maritime, accompagne chaque candidat. Quatre options sont proposées aux intéressés : Le Certificat de radiotéléphoniste, la navigation astronomique et le Certificat de capacité et matelotage, les cours de perfectionnement de conduite de bateau (remise à niveau sur rendez-vous). Les cours de bateau sont faits au port Saint-Sauveur. Pour l’inscription, il faudra : une demande d’inscription suivant un modèle déjà défini, un certificat médical valide (moins de 6 mois), une photocopie de la pièce d’identité (de moins de 2 ans), deux photos d’identité en couleur et deux timbres fiscaux.
L’établissement propose aussi des formations à la conduite automobile (la conduite accompagnée, la conduite supervisée, le permis B traditionnel, les formations post-permis) et à la conduite de remorque (le B96 et le BE).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •