Il existe plusieurs étapes à faire lors de l’organisation des obsèques. Il faut organiser la cérémonie, le transport, la crémation ou l’inhumation… Dans le cas où il faut faire une crémation ou inhumation, le cercueil est obligatoire. Celui-ci est considéré comme la dernière demeure du défunt. C’est pourquoi il faut le choisir avec prudence. Outre les dernières volontés du défunt, le choix d’un cercueil dépend de plusieurs facteurs. Pour les savoir, lisez cet article.

Les critères de choix d’un cercueil

Plusieurs critères sont à prendre en considération lors du choix d’un cercueil. Il faut jeter un œil sur le modèle, les dimensions, le type de funérailles, la couleur, les accessoires, les réglementations en vigueur et les prix.

– Le modèle du cercueil

Le premier élément à vérifier lors de la sélection d’un cercueil est son modèle. Sur le marché, il existe le modèle lyonnais, parisien, américain et tombeau. Le cercueil lyonnais a une forme droite et linéaire. Il dispose d’un couvercle en pente continue. Il est moins utilisé que les autres modèles.

Le modèle parisien, quant à lui, possède une forme de losange. Il se ferme avec un couvercle plat. Il est aussi moins cher.

Le modèle américain est le plus cher. Il dispose de 2 capots et d’un intérieur couvert par de coussins molletonnés.

Le cercueil tombeau est le modèle traditionnel. Il possède un couvercle surélevé.

– Les dimensions du cercueil

Pendant la recherche d’un cercueil, il faut aussi vérifier ses dimensions. Effectivement, la taille du cercueil doit correspondre à la taille du défunt. Le cercueil peut être également fait sur mesure selon les dernières volontés du défunt ou les volontés de sa famille.

– Le type de funérailles

Le choix du cercueil dépend aussi du type de funérailles. En effet, lorsqu’il s’agit d’une crémation, il est conseillé d’opter pour un cercueil combustible. Dans ce cas, il faut un modèle fabriqué avec des matériaux moins résistants, comme le carton ou le pin. L’ayous est également un excellent choix, car il ne laisse que peu de cendres.

D’un autre côté, il est recommandé de choisir un cercueil composé de matériaux résistants, comme le chêne, l’orme ou l’acacia pour l’inhumation. Ces bois résistent bien à l’humidité et aux effets du temps.

– La couleur du cercueil

Aujourd’hui, il existe des cercueils aux différentes couleurs : teinte naturelle du bois, bleu pailleté, vert, rouge… Tout dépend des dernières volontés du défunt. À défaut, le choix revient à ses proches.

– Les accessoires

Sachez qu’il existe des cercueils simples et ceux avec des accessoires, comme le capiton ou l’emblème. Sachez que plus les accessoires sont nombreux, plus le prix du cercueil va augmenter.

– Les réglementations en vigueur

Lors du choix du cercueil, il faut également prendre en compte les réglementations en vigueur. Par exemple, selon l’article R. 2213-25 du Code général des collectivités territoriales, il faut que le cercueil pour l’inhumation soit résistant, étanche et biodégradable.

Selon l’article R. 2213-27 du Code général des collectivités territoriales, le cercueil doit être hermétique dans le cas où le défunt est atteint d’une maladie contagieuse ou que le dépôt du défunt excède de plus de 6 jours après son décès…

D’après le décret n° 2011-121 du 28 janvier 2011, le cercueil doit également être doté d’une plaque d’identité du défunt sur le couvercle.

– Les prix

Le prix du cercueil varie selon son matériau, sa forme et ses accessoires. Sur le marché, le cercueil en carton coûte entre 200 et 800 euros en moyenne. Celui en bois vaut 500 à 8 000 euros. Pour ne pas dépenser beaucoup d’argent, il est toujours préférable de comparer les prix proposés par diverses entreprises de pompes funèbres.

Si vous recherchez des cercueils au Faou, vous pouvez vous adresser aux POMPES FUNÈBRES IWAN ETIENNE.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •