Après un décès, la famille doit choisir le lieu de recueillement avant la crémation ou l’inhumation. Vous pouvez demander à déplacer le corps selon vos choix. Trois (3) lieux de prédilection sont le plus souvent choisis.

La chambre mortuaire

Las chambres mortuaires sont des infrastructures utilisées pour conserver le corps d’un décédé. Elles sont obligatoires dans les hôpitaux, les cliniques et les maisons de repos (EPHAD et maison de retraite) Ces chambres permettent de conserver les corps avant les obsèques. En principe, seules les personnes décédées sur place peuvent être envoyées en chambre mortuaire. L’hôpital ne peut pas prendre un corps extérieur de l’établissement, sauf cas exceptionnel. C’est aussi le cas des autres établissements disposant d’une infrastructure similaire.

La mise en chambre mortuaire est gratuite, C’est à la charge des établissements. Pendant ce temps, vous pouvez vous recueillir en famille chez vous. Vous avez le temps de déclarer le décès au sein de l’administration pour établir l’acte de décès. Vous pouvez aussi préparer les obsèques en l’absence du corps du décédé. La famille peut visiter le corps laissé à la chambre mortuaire. Pour ce faire, vous devez demander rendez-vous auprès de l’institut. Pour la préparation du corps, vous pouvez laisser le travail au personnel de l’établissement. Les pompes funèbres peuvent aussi offrir cette prestation. Le corps peut quitter l’hôpital ou la structure après la mise en bière pour les obsèques.

Le funérarium

La famille peut décider de rapatrier le corps dans un funérarium. C’est une structure privée dirigée par une entreprise de pompes funèbres. Ce lieu permet de recevoir des amis et des membres de la famille. Le funérarium facilite le deuil car il peut être visité à tout moment pour se recueillir. .. En plus de cela, la chambre funéraire est décorée de façon à donner un grand confort. Un autre salon est mis en place pour s’échanger et se détendre pendant le recueillement. Pendant le séjour en funérarium, certaines pompes funèbres préparent des collations pour les amis et les visiteurs.

En ce moment, plus de 75 % des familles décide d’entreposer le corps du décédé dans un funérarium. Le prix des funérariums est fixé par l’entreprise de pompes funèbres. Vous devez aussi prévoir des dépenses pour le transport du défunt. Celui-ci a besoin de préparation pour être présenté. Cette prestation est proposée par l’entreprise de pompes funèbres moyennant rémunération. La société SARL CHOTEAU peut s’occuper de cette prestation. Ces sociétés proposent également l’organisation des obsèques civiles ou religieuses.

Le domicile pour lieu de recueillement

Garder le corps du défunt à domicile peut être possible. Vous devez demander un transfert du corps dans les 24 heures après le décès. En cas de retard causé par la tragédie, ce délai peut aller jusqu’à 48 heures. Des règles strictes sont à respecter par la famille désirant garder le corps à domicile. Il est conseillé d’engager des professionnels pour la préparation du corps. La famille peut participer aux toilettes mortuaires. La conservation du corps à domicile utilise la même technique qu’en funérarium. Elle se fera par le froid, avec un lit, une rampe réfrigéré ou par des procédés chimiques. Vous devez aussi engager un docteur ou un professionnel pour effectuer ces traitements.

Le corps sera exposé dans une chambre climatisée et décorée sobrement. La pièce doit être grande pour accueillir plusieurs personnes. Vous devez choisir le rez-de-chaussée. Vous pouvez aussi engager des traiteurs pendant la veillée pour préparer des boissons et des collations. La veillée à domicile peut être très douloureuse pour certains. Elle peut aussi provoquer des maladies. C’est pour cela que l’État invite les familles à opter pour les funérariums.