Le scooter des mers, aussi appelé jet ski, est une moto marine. Il s’agit d’un loisir aquatique pouvant vous donner des sensations fortes. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les jeunes l’apprécient. Si vous envisagez de faire cette activité, alors voici quelques informations que vous devrez savoir concernant le jet-ski.

Conduire un jet-ski : le matériel approprié

À part vos baskets et votre maillot de bain, vous n’avez pas besoin de matériel spécifique pour piloter un jet-ski. En effet, les conducteurs portent généralement un gilet de sécurité et un shorty pour tenter l’aventure. Cependant, il est nécessaire de porter des gants et des lunettes.

Le principe de pilotage

Sur la plupart des scooters des mers que l’on voit, la position assise est presque le même que celle de la moto. Ce qui fait que le passager peut se tenir à des poignées (qui sont généralement situées à l’arrière du siège) ou à la taille du pilote. Les pieds doivent être en arrière et les jambes fléchis, un geste permettant d’amortir les chocs.

Le jet sera plus maniable quand vous passez à la vitesse supérieure. En effet, le guidon pourra facilement répondre à vos sollicitations tout en faisant moins d’efforts. Aussi, le trajet sera moins perturbé par le courant et les vagues. Effectivement, à trop vouloir aller moins vite, vous pouvez slalomer involontairement. Ainsi, vous devez maintenir une pression constante sur la gâchette, afin de conserver la vitesse.

Piloter un jet ski : comment prendre un virage ?

Quand le jet est privé de puissance, alors il va partir tout droit. Dans ce cas, vous devez absolument éviter de décélérer quand vous devez tourner le guidon, car vous risquez de chuter ! Heureusement, les chutes sont parfois sans conséquences. En revanche, il ne faut pas hésiter à décélérer si nécessaire avant un virage, car les scooters des mers sont très instables.

Piloter un jet-ski : la sensation de conduire un scooter

piloter un jet-ski vous donne la sensation de conduire un vrai scooter. Comme les motos, il est également équipé d’un siège très confortable et un guidant comportant une gâchette de gaz (sur la poignée droite). Cette dernière vous permet d’accélérer quand vous l’appuyez, et de décélérer quand vous la relâchez.

D’autres scooters des mers présentent une autre gâchette pour stabiliser l’embarcation sur l’eau et aussi pour freiner. Les jets les plus récents possèdent plusieurs fonctions très sophistiquées, comme une marche arrière, un compas de route, et même une fonction « boost ».

Votre première conduite : comment faire ?

Si le temps n’est pas très clément, il est fortement déconseillé d’effectuer une séance de jet-ski. Si c’est votre première fois, alors il est recommandé d’opter pour un scooter des mers à 3 places. En effet, celui-ci est à la fois très stable et peut être manié facilement.

Votre sécurité passe avant tout

Sur le jet-ski, il y a un cordon sortant du coupe-circuit ; il s’agit d’une longe de sécurité. Celle-ci doit impérativement être attachée à votre gilet de sauvetage ou à votre poignet. Elle vous sera d’une grande aide, lorsque vous tombez ou frappez une eau agitée. Elle permet de couper le moteur tout en vous accompagnant. Dans ce cas, avant de faire un tour, assurez-vous qu’elle soit bien accrochée à vous ou ne soit pas coincée dans le guidon.

Où trouver un jet-ski ?

Pour apprendre à conduire un scooter des mers, il faut d’abord que vous en trouviez un. Pas besoin d’en acheter, car vous pouvez louer un jet-ski chez JET AL’O. Il peut vous proposer des scooters des mers ou des flyboards et est également spécialisé dans la location de jetski à Sainte-Luce.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •