Entretien d'embauche

Tôt ou tard, vous allez devoir passer un entretien pour finaliser votre recrutement pour un poste au sein d’une entreprise. C’est une étape importante qui vient après le dépôt du CV et de la lettre de motivation, une fois que votre dossier a été sélectionné. Sur le coup, vous serez sûrement ravi d’avoir décroché un entretien, mais il faut noter que l’entretien d’embauche est un moment crucial qui, avec une seule erreur, peut mettre en péril votre recrutement. C’est pour cela qu’il nécessite un certain temps de préparation et de courage. Pour vous préparer à votre entretien d’embauche, nous vous invitons à lire cet article.

Les étapes avant l’entretien d’embauche

Préparez votre entretien d’embauche

Avant tout, il faut bien préparer votre entretien d’embauche, car cela peut être la clé de votre réussite. Cette étape consiste surtout à préparer votre discours, vous entraîner à parler de vous, de votre parcours, ainsi que de vos projets. La préparation nécessite du temps. Alors, si possible, entraînez-vous dès que vous obtenez la date du rendez-vous. L’objectif est de vous mettre à l’aise à l’oral tout en parlant de vous de manière pertinente et convaincante.

Renseignez-vous sur l’entreprise

Il est important d’effectuer des recherches, d’avoir le plus d’informations possibles sur l’entreprise. Regroupez les éléments que vous jugez utiles et nécessaires à savoir sur l’entreprise. Ces recherches vous permettront de savoir dans quoi vous vous embarquez, être plus informé et réactif dans votre entretien, prouver au recruteur votre motivation et votre connaissance du secteur et du métier.

Préparez les éventuelles questions

Lors de votre préparation, vous devez éventuellement penser aux questions que vous allez poser au recruteur que ce soit concernant le poste ou l’entreprise en général. Mais vous devez également penser aux réponses que vous allez donner au recruteur face aux questions qui vous serons poser. En effet, lors des entretiens, certains recruteurs prennent plaisir à poser des questions piège.

Préparez votre discours

Il est indispensable de préparer le discours que vous allez faire lors de l’entretien. Il regroupe, généralement, les informations sur vous, votre parcours, vos compétences, les arguments que vous allez préparer pour convaincre le recruteur de vous engager. Une fois votre discours terminé, entraînez-vous à le lire. Cela vous permettra de mieux prendre la parole lors de l’entretien, à parler d’une manière plus fluide. Pensez à prendre des pauses pour respirer.

Les étapes la veille et durant l’entretien d’embauche

Préparez vos affaires

La veille de votre entretien, veillez à bien préparer les affaires que vous jugez nécessaire d’emmener comme quelques copies de votre CV, votre convocation, un bloc-note, un stylo, l’offre d’emploi, les attestations de stage, etc. Ainsi, vous aurez l’esprit plus tranquille en allant à votre rendez-vous. Pour vous assurer de ne rien oublier, vous pouvez faire un check-list.

Soignez la première impression

L’apparence est la première impression que le recruteur va se faire de vous, c’est pour cela qu’il est important de la soigner. Donc, pour faire bonne impression, commencez par soigner votre tenue vestimentaire. Mettez une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise tout en respectant les codes exigés par l’entreprise. Par la suite, vous devez être ponctuel. Vous pouvez même arriver en avance pour vous mettre dans les meilleures conditions.

Parlez bien de vous

Comme vous avez déjà préparé votre discours, vous devez être capable de parler de votre parcours de manière fluide tout en étant détendu et confiant.

Posez des questions

Ayant déjà préparé vos questions, vous n’aurez plus à chercher loin. Et si des propos lors de l’entretien ne vous paraissent pas clair, vous pouvez toujours demander plus d’explications.

Argumentez vos réponses

Quand on vous pose des questions, vous devez toujours argumenter un minimum vos réponses, tout en respectant les limites. Justifiez vous à l’aide d’exemples ou en vous appuyant sur votre expérience professionnelle et personnelle.

Gérez votre temps de parole

Ne tombez pas dans l’excès lors de vos prises de paroles. Quand le recruteur vous pose des questions ouvertes, vous ne devez pas trop vous étaler sur le sujet, au risque de parler pour ne rien dire.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •