Il est vrai qu’un décès ne se prévoit pas, sauf en cas de maladie très grave. Toutefois, au moment du deuil, les proches du défunt pourraient rencontrer des difficultés par rapport aux démarches administratives à suivre, mais surtout aux divers frais qu’ils doivent régler. Un contrat obsèques permettra donc à la famille du défunt de passer le deuil en toute tranquillité que ce soit financièrement ou au niveau d’organisation des funérailles. Pour cela, vous avez le choix entre un contrat en capital et un contrat en prestations.

Le contrat en capital

La souscription de ce type de contrat permettra à la famille du défunt de faire face aux dépenses liées aux funérailles. Le contrat peut être souscrit auprès d’une compagnie d’assurance, d’une banque ou d’un établissement funéraire. Lors de la souscription, l’assuré définit le montant du capital dont ses proches pourront encaisser pour payer ses obsèques. Le versement du capital peut se faire mensuellement ou en un versement unique. Le souscripteur doit désigner un bénéficiaire, un membre de sa famille ou un tiers, qui débloquera la somme lorsque son décès surviendra. Sachez que cette tiers personne choisie comme bénéficiaire par l’assuré peut être une entreprise de pompes funèbres. Dans ce cas, l’assureur versera la somme auprès de celle-ci et elle se chargera de l’organisation des obsèques selon les volontés du défunt.

Le contrat en prestations

Comme son nom l’indique, ce type de contrat donne au prestataire la permission d’organiser les obsèques du souscripteur de A à Z. La souscription se fait auprès d’un établissement funéraire choisi par l’assuré. Pareille à celui du contrat en capital, une somme sera versée à l’entreprise de pompes funèbres par l’assuré. La modalité de versement des cotisations est aussi pareille. Déterminée avec l’assureur lors de la souscription, elle peut se faire par mois, tous les trois mois, par an ou en un versement unique. Cela dépend de la possibilité financière du souscripteur. La différence, c’est que le contrat contient toutes les volontés de celui-ci sur le déroulement des obsèques : le choix du cercueil ou de l’urne, des fleurs, des articles funéraires, du déroulement de la cérémonie, etc. L’assuré peut également mentionner dans le contrat le type d’obsèques qu’il souhaite : inhumation ou crémation. Le moment venu, l’entreprise de pompes funèbres appliquera à la lettre chacune des demandes détaillées dans le contrat.

Avec l’établissement de pompes funèbres LA MAISON DU DEUIL à Céret, le déroulement des obsèques se tiendra comme vous les avez détaillé dans le contrat. Leur conseiller est disposé à répondre à vos questions et à prendre en compte vos demandes lors de la souscription du contrat.

À quel âge souscrire un contrat d’obsèques ?

Après être au courant des détails concernant les contrats obsèques, il est aussi important de savoir à quel âge peut-on souscrire ces contrats. En effet, il n’existe pas d’âge idéal pour cela. Il est seulement préférable de souscrire le plutôt possible, soit entre 50 et 60 ans, même si la plupart des établissements d’assurance proposent le contrat aux personnes plus de 75 ans.

Bref, ce type de contrat sera d’une grande aide pour la famille du défunt, que ce soit du côté financier ou du côté de l’organisation des obsèques. Le montant des frais des funérailles dépend du type d’obsèques souhaité par l’assuré (crémation ou inhumation), mais aussi de la région où les obsèques auront lieu. Le coût peut aller de 3 500 euros jusqu’à 7 500 euros ou plus. Par ailleurs, ces frais varient en fonction des exigences de la personne concernée. Alors, n’hésitez pas à souscrire le contrat qui permettra à vos proches de faire face sereinement au deuil le moment venu.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •