monument funéraire

Le monument funéraire représente la nouvelle demeure de la personne décédée. C’est donc l’endroit où elle se reposera éternellement, le lieu où sa famille et ses proches pourront célébrer sa mémoire et venir se recueillir. La construction de cette pierre tombale doit être conforme à la dernière volonté du défunt. De ce fait, ce monument doit refléter sa personnalité. En outre, son appartenance à une religion a un grand impact sur le modèle de monument funéraire choisi. Si la personne disparue est catholique, une croix est gravée sur la tombale. Par contre, si elle est musulmane, cette dernière est dépourvue de dalle. Si elle est juive, la tombale est surélevée et une évocation sculptée compose la stèle.

La forme du monument funéraire

La famille du défunt est libre de choisir la forme de sépulture. Cependant, la réglementation du cimetière doit être respectée dans certains cas. L’esthétique du monument dépend donc de l’harmonie de chaque pièce comme la semelle, la stèle, le soubassement, la dalle, etc.

À titre de rappel, la tombe est fermée par une dalle appelée tombale. Elle est déplacée au moment des inhumations, tout en libérant un espace suffisant pour le passage d’un cercueil. La stèle, quant à elle, est la partie verticale qui se trouve en tête du monument. Elle comporte les noms des défunts. Par contre, le soubassement permet de rehausser ces deux éléments, tout en offrant du volume au monument. Le prie-Dieu ou la jardinière sert d’emplacement des plantations ou des fleurs. Bref, le monument funéraire peut se présenter sous différentes formes.

Les différents matériaux du monument funéraire : lequel choisir ?

À part la forme, deux autres éléments distinguent et personnalisent la sépulture, à savoir le matériau et la couleur. À l’heure actuelle, il existe une multitude de choix de matériaux. En voici quelques-uns :

Le granit

Dans l’architecture funéraire, le granit est le matériau le plus utilisé. En fait, il fournit une large variété de couleurs : rose, noir, bleu, gris, vert, marron, rouge, etc. Il présente également de nombreux aspects : moucheté, veiné et uni. En outre, le granit offre plusieurs finitions : flammée, adoucie, polie, bouchardée.

Opter pour le granit est très avantageux, car il offre une résistance exceptionnelle au fil du temps. Souvent poli, ce matériau présente un aspect vitrifié qui lui permet de bien exprimer sa couleur. Son entretien est facilité, car il suffit de faire un nettoyage avec de l’eau claire.

La pierre

La pierre calcaire fait partie des matériaux funéraires utilisés depuis le XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle. Au cours des années, la pierre se patine, les mousses apparaissent… Cependant, sa teinte claire pourra être retrouvée en effectuant un nettoyage à l’eau, et ce, sous pression. Le sablage est également un autre moyen de donner un coup de jeune à ce matériau. D’une manière générale, il convient parfaitement aux monuments anciens.

Le marbre

À l’opposé des idées reçues, les marbriers travaillent rarement le marbre. Celui-ci figurait parmi les sculptures funéraires les plus utilisées au XIXe siècle. Son poli ainsi que sa blancheur sont très recherchés. Pourtant, ce matériau est calcaire comme la pierre. De ce fait, il se patine une fois utilisé à l’extérieur. Contrairement au granit, son poli n’est pas conservé lorsqu’il est exposé à la pluie.

Les autres matériaux

D’autres matériaux comme le bois, la céramique, le métal et le verre peuvent être travaillés afin de fabriquer un monument funéraire à Ivry-la-Bataille (27).

Certains monuments fabriqués avec des matériaux composites ont généralement mal vieilli au fil du temps. Il s’agit des monuments en granito. Sous l’effet de la rouille, ces matériaux tendent à se déliter. Actuellement, il existe de nouveaux matériaux composites caractérisés par leurs couleurs, leur plasticité, leur résistance ainsi que leur texture.

Confiez tous vos travaux de marbrerie funéraire à un professionnel comme LES POMPES FUNÈBRES BUISINE à Ivry-la-Bataille. Cette entreprise vous propose également d’autres services comme l’organisation d’obsèques, la souscription d’un contrat d’obsèques, la vente d’articles funéraires, etc.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •