Les principaux aliments toxiques pour les chats et les chiens

Sommaire

L’adoption des chiens et des chats est une pratique courante. Pour les amoureux des animaux, ils investissent beaucoup d’argent dans leur alimentation.

Comme nous le savons, ces petits compagnons sont curieux et gourmands. Cependant, il existe des aliments extrêmement mortels pour eux.

Le chocolat, le café et le thé

De par leur composition en « alcaloïde », ces trois éléments sont dangereux pour les chiens et les chats. La consommation volontaire ou accidentelle de ces derniers peut être mortelle.

Par ce fait, ils vont présenter :

    • Des vomissements (un symptôme alarmant, car normalement ils ne vomissent que quand ils sont gravement malades)
    • De la soif excessive
    • Des tremblements
    • Des troubles cardiaques et un coma dans les cas assez poussés
    • La mort dans les cas très graves

Si l’empoisonnement est récent, il est urgent d’emmener l’animal intoxiqué chez le vétérinaire pour le soigner.

La dose létale est estimée pour 10 kilogrammes de poids vif à environ :

    • 60 à 80 grammes pour le chocolat
    • 8 cuillères à café pour le café

L’avocat

Que ce soit les feuilles, les graines ou la chair de l’avocat, ils sont tous toxiques pour les chiens et les chats.

Généralement, l’intoxication se manifeste par des troubles digestifs comme le vomissement, la diarrhée, des troubles cardio-vasculaires et des troubles respiratoires. Vous pourrez alors observer que vos animaux souffrent de par leur comportement. Le seul moyen de leur venir en aide est toujours le recours aux vétérinaires.

L’oignon, l’ail, l’échalote et le poireau

Que ces aliments soient cuits ou crus, ils sont impérativement interdits aux espèces canine et féline.

Chez les chiens, la dose mortelle est estimée à un oignon entier pour 10 kilogrammes de poids vif.

Par contre, chez les chats, la dose est non connue, mais sachant qu’ils sont plus petits que les chiens, la dose est très faible. À cet effet, il faudra faire très attention.

Les symptômes se présentent sous forme digestive et respiratoire. Cependant, dans le pire des cas, l’ingestion de ces aliments entraîne l’anémie et provoque aussitôt le décès de l’animal.

La pomme de terre

La plupart du temps, quand nous préparons l’alimentation ménagère, nous mélangeons des assortiments de légumes. Dans ce cas, la pomme de terre est cuite et ne présente aucun danger.

Par contre, les symptômes digestifs et nerveux surviennent lorsqu’ils ingèrent la pomme de terre sous forme crue, verdie ou germée.

Le sel

Tout comme la pomme de terre, le sel est imprégné dans la préparation de l’alimentation de nos animaux, des biscuits salés ou des produits contenant du sel. Cependant, si la quantité excède, cela est nocive au point de laisser des séquelles irréversibles, voire mortelle pour ces derniers.

Les principaux symptômes sont l’œdème du cerveau et des troubles du système nerveux. Parmi eux, les convulsions, le changement de la démarche et la non-pratique des besoins dans la litière.

Si le cas n’est pas encore grave, le recours aux vétérinaires est le plus sûr.

Le raisin

Que le raisin soit frais ou sec, il est totalement fatal pour nos petits compagnons. En effet, la dose mortelle est infiniment petite qui est de 10 grammes par kilogramme de poids vif (soit un (01) ou deux (02) morceaux de raisins).

Les symptômes se manifestent quelques heures suivant l’ingestion caractérisés par des troubles digestifs. Puis, une insuffisance rénale apparaît affaiblissant l’animal pour laisser place à son décès.

L’alcool

Lorsque nous organisons une fête à la maison ou que nous soyons maladroits, il est fort possible que les boissons alcoolisées coulent par terre.

Et bien évidemment, nos animaux curieux se promènent dans la maison et pourront alors lécher le sol sans savoir le danger que cela représente. Dans ce cas, l’animal va de suite présenter des symptômes alarmants en moins d’une heure après l’ingestion.

Généralement, les troubles du système nerveux sont les plus évidents et sont de suite visibles dont :

    • Le trouble de l’équilibre
    • La somnolence
    • La paralysie

Des difficultés respiratoires peuvent également apparaître.

Et dans les cas les plus graves, l’animal tombe dans le coma et meurt à cause d’une défaillance circulatoire.

Partager cet article

Share on facebook
Sur Facebook
Share on twitter
Sur Twitter
Share on linkedin
Sur Linkdin
Share on pinterest
Sur Pinterest

Headline

Never Miss A Story

Get our Weekly recap with the latest news, articles and resources.
Cookie policy
We use our own and third party cookies to allow us to understand how the site is used and to support our marketing campaigns.

Hot daily news right into your inbox.