pierre tombale

 

Choisir la tombe pour une personne décédée est toujours une tâche assez complexe. En effet, ce monument funéraire est censé le représenter et révéler sa personnalité. Le choix de la tombe peut dépendre du goût de chacun, mais aussi des recommandations religieuses. La pierre tombale peut être surmontée d’une plaque funéraire, d’une stèle ou d’une sculpture. Mais le choix sur le type de pierre utilisé peut aussi influencer l’aspect final de ce sépulture. Suivez ce guide pour vous aider à mieux choisir.

La législation et la pierre tombale

La pierre tombale est soumise à une réglementation portant plus particulièrement sur le code général des collectivités territoriales. En effet, qu’elle recouvre une tombe cinéraire ou un caveau, son installation doit toujours être soumise à une autorisation émanant de la mairie qui est en charge du cimetière. En outre, le règlement concerne aussi les inscriptions qui sont dessus. Par ailleurs, la pierre tombale doit avoir les dimensions autorisées permettant de creuser les fosses et de placer les caissons. Cependant, elle ne doit pas dépasser les limites de l’espace autorisé pour la sépulture. Le nom du disparu, ses dates de naissance et de décès, ainsi que le numéro de référence fourni par la mairie doivent également être inscrits dessus. La famille de la personne décédée peut également y ajouter une citation ou un message. Toutefois, il est préférable de s’adresser à une entreprise de pompes funèbres pour sa réalisation. Pompes Funèbres ROLANDO MARCELLIN qui est située au 26 Rue Du 11 Novembre 05000 GAP propose une gamme complète de prestations en matière d’organisation d’obsèques.

Quel modèle de pierre tombale choisir ?

Une tombe peut être composée de plusieurs éléments :

-une semelle qui est la partie horizontale assurant la fondation du tombe

-un soubassement ou un prie-Dieu sur lequel les gens peuvent s’agenouiller pour prier

-une stèle qui désigne la pierre verticale placée en tête de la tombe. Cet élément est destiné à l’ornement et à l’épitaphe.

-une tombale qui va recouvrir la sépulture et ouvrir sur le caveau.

Quel matériau choisir pour la pierre tombale ?

C’est le granit qui est le plus souvent utilisé comme matériau pour une pierre tombale. Ce choix réside sur le fait qu’il est moins onéreux, mais s’avère toutefois être résistant aux intempéries. De plus, le granit ne demande aucun entretien. Outre cela, il se décline en plusieurs coloris et structures. Il y en a qui sont tachetés, striés et unis. Cette couleur varie en fonction de la provenance du granit. Pour celui qui est originaire de la chine, c’est la couleur bleue qui domine. Le granit le plus célèbre vient du Tarn qui est un département Français. Il est réputé pour sa résistance et sa solidité. Par ailleurs, certaines personnes choisissent d’utiliser la pierre pour la tombale. Mais comme c’est un matériau poreux, il ne luit pas et à tendance à se noircir avec le temps. Par conséquent, la pierre requiert un entretien plus complexe.

Peut-on personnaliser la pierre tombale ?

Il est tout à fait possible de personnaliser la pierre tombale avec une plaque funéraire. Elle a la même fonction que la stèle funéraire, celle de rendre hommage à la personne qui est décédée. Pour cela, il est possible d’y inscrire une citation, une photographie, une image ou des expressions. La plaque funéraire va s’ajouter aux inscriptions officielles qui serviront à identifier le ou la défunt(e). A part les inscriptions que l’on peut trouver dessus, il est aussi possible d’y ajouter une photographie et des motifs. En outre, cet article funéraire doit être assez solide pour durer dans le temps. Ceci dépend, toutefois, du matériau utilisé. Il peut être conçu en marbre, en granit, en métal, en verre, etc.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •